Publié dans Communiqués

SURTAXES SUR L’ACIER ET L’ALUMINIUM : une menace pour les entreprises des deux côtés de la frontière

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) déplore le décret signé aujourd’hui par l’administration américaine attestant des surtaxes à l’importation de 25 % sur l’acier et de 10 % sur l’aluminium. Malgré l’annonce d’une exemption du Canada et du Mexique pour l’instant, cette incertitude incompréhensible persiste pour nos entreprises et une potentielle confirmation de cette nouvelle dispute commerciale ne ferait que des perdants, soutient-elle.

« Ces nouvelles surtaxes annoncées aujourd’hui par l’administration américaine sont à nouveau injustifiées et laissent planer une menace pour l’économie du Canada et des États-Unis eux-mêmes. Si elles devaient se confirmer pour les pays membres de l’ALENA, en plus de nuire à la compétitivité de nos entreprises, ces surtaxes viendraient augmenter le coût de nombreux produits pour les consommateurs américains », a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

La FCCQ rappelle que le Canada est un partenaire essentiel pour les États-Unis dans les secteurs de l’acier et de l’aluminium. Dans le cas de cette dernière industrie, pour le Québec seulement, les neuf alumineries produisent annuellement près de 3 millions de tonnes d’aluminium, soit 90 % de la production canadienne. Elles exportent environ 5 milliards $ d’aluminium sous forme brute chaque année en direction des États-Unis, soit environ 9 % des exportations totales au sud de la frontière.

La renégociation de l’ALENA ne doit pas servir à pénaliser des secteurs

Pour la FCCQ, la menace d’imposer de nouveaux tarifs plus élevés ne devrait pas servir d’arguments de négociation pour l’ALENA, compte tenu de l’incertitude amenée pour les entreprises des deux côtés de la frontière.

« Si cette décision injustifiée se confirme, elle aura des impacts négatifs pour plusieurs secteurs industriels qui avaient recours à une production d’acier et d’aluminium québécois et canadiens de qualité, à moindre coût. Le président américain affirme qu’il est nécessaire de faire preuve de souplesse avec les pays ayant un traitement juste avec les États-Unis, il ne devrait alors pas mettre à exécution cette augmentation injustifiée des tarifs à l’importation d’acier et d’aluminium, puisque le Canada est un partenaire plus qu’avantageux pour les entreprises du pays qu’il dirige », a conclu Stéphane Forget.

  1. L’annonce du déploiement sur le terrain des conseillers aux entreprises des bureaux de Services Québec, avec la Grande corvée annoncée ce matin par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, et l’évaluation de la situation de la main-d’œuvre québécoise, sont les bienvenues et démontrent que le contexte du marché... En savoir plus
  2. L’inscription à la liste des fournisseurs hors Québec inscrits au fichier de la taxe de vente du Québec (TVQ) par 76 entreprises étrangères proposant des produits ou services en ligne aux consommateurs québécois démontre la nécessité d’établir l’équité fiscale tant demandée par les entreprises numériques québécoises estime la Fédération des chambres de commerce du Québec... En savoir plus
  3. SOMMAIRE DES TÂCHES Travaillant sous la supervision du directeur aux communications de la FCCQ et en étroite collaboration avec le graphiste/webmestre, le conseiller aux communications et publications numériques assiste la direction dans ses fonctions de communications externes et internes – pour accroître la visibilité auprès des médias traditionnels et sociaux, préparer les différents outils de... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!