Publié dans Communiqués

Uber – Assurer la poursuite du projet pilote

Par Les communications

Bien qu’elle salue la décision du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports de prolonger d’une autre année le projet pilote d’Uber, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) s’inquiète de l’impact des modifications annoncées aujourd’hui.

La FCCQ avait appuyé la mise en place du projet pilote, puisqu’il permet d’encourager l’innovation et l’utilisation des nouvelles technologies, d’assurer la conformité fiscale d’Uber et de ses chauffeurs et d’implanter des obligations associées à la santé et la sécurité des clients. La FCCQ constate par ailleurs que le projet pilote contribue à l’indemnisation des titulaires de permis de taxi, par la perception d’une taxe spéciale sur chaque course réalisée par Uber.

Toutefois, l’implantation de modalités différentes de celles adoptées initialement pourrait avoir des impacts majeurs sur la viabilité même du modèle, donc du projet en cours, note la FCCQ. « Le gouvernement doit prendre le temps de reconsidérer les impacts des changements qu’il propose avant de les implanter. Nous demandons au ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports d’amorcer rapidement un dialogue avec la direction d’Uber afin d’implanter des modalités qui assureront la poursuite du projet pilote, » a commenté Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

  1. Dans le contexte actuel lié à la crise de la COVID-19, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), le Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB), les gouvernements du Québec et du Nouveau-Brunswick, avec la collaboration d’Innov&Export PME et des autres parties prenantes, ont pris la décision de reporter, à l’automne 2021, la 8e édition du Rendez-vous Acadie-Québec... En savoir plus
  2. Selon le sondage publié plus tôt cette semaine par l’Institut de recherche sur les PME, en collaboration avec la Fédération des chambres de commerce du Québec, la Mauricie fait partie des régions qui semblent moins ressentir les effets économiques de la COVID-19, avec un indice d’impact régional global de 38,39 %. Source : Le Nouvelliste
  3. Pour consulter l’enquête De concert avec l’Institut de recherche sur les PME associé à l’UQTR, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) dévoile aujourd’hui les résultats d’une enquête sur les impacts régionaux de la crise de la COVID-19 auprès des entreprises et des organisations dans les différentes régions. Il s’agit de la première... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!