Publié dans Communiqués

Uber – Assurer la poursuite du projet pilote

Par Les communications

Bien qu’elle salue la décision du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports de prolonger d’une autre année le projet pilote d’Uber, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) s’inquiète de l’impact des modifications annoncées aujourd’hui.

La FCCQ avait appuyé la mise en place du projet pilote, puisqu’il permet d’encourager l’innovation et l’utilisation des nouvelles technologies, d’assurer la conformité fiscale d’Uber et de ses chauffeurs et d’implanter des obligations associées à la santé et la sécurité des clients. La FCCQ constate par ailleurs que le projet pilote contribue à l’indemnisation des titulaires de permis de taxi, par la perception d’une taxe spéciale sur chaque course réalisée par Uber.

Toutefois, l’implantation de modalités différentes de celles adoptées initialement pourrait avoir des impacts majeurs sur la viabilité même du modèle, donc du projet en cours, note la FCCQ. « Le gouvernement doit prendre le temps de reconsidérer les impacts des changements qu’il propose avant de les implanter. Nous demandons au ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports d’amorcer rapidement un dialogue avec la direction d’Uber afin d’implanter des modalités qui assureront la poursuite du projet pilote, » a commenté Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

  1. Il faut saluer la bonne nouvelle : dans son discours inaugural du 28 novembre, le premier ministre François Legault a explicitement fait de l’enjeu climatique une préoccupation de son gouvernement. Quant à la façon dont cette préoccupation s’incarnera dans des gestes concrets, on jugera l’arbre à ses fruits.  D’ici là, la chance doit être au coureur. ... En savoir plus
  2. En marge de la dernière journée des travaux de l’Assemblée nationale, les employeurs québécois amorcent les festivités de fin d’année avec de grandes préoccupations. Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) et la FCCQ, dont l’ensemble des membres représente plus de deux emplois sur trois, et ce, dans toutes les régions du Québec, en appellent... En savoir plus
  3. En accord avec l’objectif de bien intégrer les immigrants, la FCCQ croit que le seuil proposé dans le Plan d’immigration du Québec, déposé aujourd’hui par le ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Simon Jolin-Barrette, doit être temporaire. Pour éviter d’exacerber la pénurie de main-d’œuvre par la réduction du nombre d’immigrants accueillis chaque... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!