Publié dans Communiqués

Système d’alertes et d’interventions régionales : une mesure importante pour plus de prévisibilité

Par Charles Milliard
Président-directeur général

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) salue l’annonce par le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, de la mise en place du système d’alertes et d’interventions régionales concernant la COVID-19. Ce système comprenant 4 paliers (vert, jaune, orange, rouge) permettra d’établir le niveau de risque pour chaque région en fonction des cas de COVID-19 qui y sont recensés.

Dès le mois de mai, la FCCQ soulignait l’importance d’instaurer des critères clairs et précis concernant d’éventuelles mesures additionnelles à mettre en place pour limiter la propagation du virus. Cette absence de balise posait un problème à plusieurs égards dans différents secteurs de l’économie, notamment pour la planification de la chaine logistique.

« Le besoin de prévisibilité est un élément essentiel pour le milieu des affaires. Les derniers mois ont entraîné une foule de questionnements et d’incertitudes, qui ont compliqué la vie des entrepreneurs. C’est pourquoi nous réclamions la mise en place d’indicateurs clairs qui leur permettrait de suivre l’évolution de la situation et d’adapter leurs opérations en conséquence. Nous pourrons ainsi assurer la protection de la population, tout en minimisant les impacts économiques », a déclaré Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

« Avec le système d’alertes et d’interventions régionales qui entre en vigueur aujourd’hui, le gouvernement répond également à une autre demande que nous avions formulée, soit d’adapter les mesures en fonction de la situation propre à chaque région. L’approche présentée aujourd’hui évitera l’application de mesures uniformes partout au Québec, qui aurait nui sans raison à l’économie des régions où la situation est sous contrôle. Nous serons désormais mieux préparés pour faire face à d’éventuelles éclosions. Évidemment, nous devons tous demeurer vigilants et la prévention demeure notre meilleure arme », a conclu M. Milliard.

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il a une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL. Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et à la Fondation Armand-Frappier.

  1. Bien qu’elle comprenne l’importance de mettre en œuvre des mesures de santé publique pour contrer les impacts de la COVID-19, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) se dit préoccupée par ce retour en arrière pour certains secteurs économiques d’importance au Québec. Elle insiste sur la nécessité de préciser les mesures d’aide qui... En savoir plus
  2. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) est satisfaite de constater que plusieurs des priorités qu’elle avait identifiées s’y retrouvent. Les attentes de la communauté d’affaires québécoises sont maintenant élevées pour concrétiser les orientations présentées dans le discours du trône. Le contexte de la pandémie justifie des dépenses extraordinaires. L’intervention des gouvernements est... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!