Publié dans Communiqués

Sondage FCCQ/ACCAP sur le projet de loi 64: Les entreprises québécoises ne sont pas prêtes à faire face aux impacts du projet de loi sur les données personnelles

Par Charles Milliard
Président-directeur général

Les entreprises québécoises sont peu informées de l’impact financier et logistique que représentera le projet de loi 64, Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels s’il était adopté avant la fin de la présente session parlementaire.

C’est ce que révèle un sondage mené en partenariat avec la firme PwC Canada auprès d’entreprises concernées de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et de l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP).

« Près de 4 entreprises sur 10 affirment ne pas comprendre toute la portée des impacts du projet de loi 64 sur leurs activités et ce sont surtout les PME qui font part de leur manque de connaissances sur cet important projet de loi. À la lumière des réponses fournies, on comprend vite que les énormes défis causés par la pandémie de la COVID-19 ont éclipsé ce projet de réforme qui aura pourtant un impact majeur sur les pratiques d’affaires de nos entreprises. Je demande donc au ministre Éric Caire de prendre le temps de bien expliquer, bonifier et clarifier son projet de loi avant de procéder à son adoption et d’accorder un délai suffisant pour sa mise en œuvre », a indiqué Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

« Pour la moitié des répondants, ce sont les nouvelles obligations en matière de transfert de données hors-Québec qui auront l’impact le plus lourd. On souhaite leur imposer le fardeau d’évaluer si les autres juridictions où elles font affaire ont un encadrement « adéquat » en matière de protection des données. Cette mesure s’annonce aussi coûteuse que laborieuse pour nos nombreuses entreprises ayant des activités dans le reste du Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Surtout, il s’agit d’une mesure qui, comme plusieurs autres dans ce projet de loi, n’est pas appliquée par nos partenaires commerciaux canadiens et américains. Nous craignons donc un impact négatif pour la compétitivité des entreprises québécoises, surtout dans un contexte de relance économique », a affirmé Charles Milliard.

Les deux organisations constatent que les répondants devront doubler le nombre de travailleurs affectés à la gestion des données, parmi les entreprises qui affirment comprendre l’impact du projet de loi 64. Les embauches qui seront requises pour se conformer aux mesures législatives ne constituent pas seulement un défi financier pour les entreprises : elles semblent tout simplement irréalistes dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre déjà critique, notamment dans le secteur des technologies de l’information.

« Nous offrons donc notre entière collaboration au gouvernement du Québec et l’invitons à s’asseoir avec les représentants de secteurs aussi variés que les technologies de l’information et l’intelligence artificielle, les sciences de la vie et la biopharmaceutique, les services financiers et les assurances ainsi que le commerce de détail pour en arriver à un projet de loi qui contribuera à notre relance économique », a souligné Charles Milliard.

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il a une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL. Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et à la Fondation Armand-Frappier.

  1. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) salue la nouvelle vision maritime du gouvernement du Québec, intitulée Avantage Saint-Laurent, annoncée aujourd’hui par la ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau. La FCCQ souhaite que ces investissements annoncés amènent davantage de résultats concrets pour le secteur maritime du Québec, en plus de s’inscrire dans une... En savoir plus
  2. Le programme Un emploi en sol québécois est une initiative de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) financée par le gouvernement du Québec visant à favoriser l’intégration en emploi des personnes immigrantes dans les régions du Québec. Appuyé par les chambres de commerce présentent dans les différentes municipalités, le déploiement des activités... En savoir plus
  3. En tant qu’Analyste, le (la) candidat(e) idéal(e) devra utiliser sa créativité, ses connaissances et son expérience professionnelle pour participer à la structuration et à l’opérationnalisation du système d’information du département Travail et capital humain de la FCCQ, département visant à épauler les employeurs du Québec à faire face à leurs enjeux de main-d’oeuvre par la... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!