Publié dans Nouvelles, Communiqués

Retour progressif du personnel des entreprises du secteur privé dans les édifices à bureaux : une étape indispensable à la vitalité économique des entreprises et des grands centres urbains

Par Charles Milliard
Président-directeur général

L’annonce aujourd’hui par lministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, concernant le retour progressif du personnel dans les édifices à bureaux est une étape nécessaire à la survie économique de nombreuses entreprises estime la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).  

Dès le 18 juillet, les entreprises privées pourront envisager le retour de leurs employés sur les lieux de travail, dans le respect d’un taux d’occupation maximum fixé à 25%. Soulignée la semaine dernière dans une lettre conjointe, la FCCQ considère cette étape de déconfinement essentielle au dynamisme économique des grands centres urbains. Également, c’est une option pour améliorer le travail et la productivité de certaines entreprises. 

Les grands édifices à bureaux sont les piliers des écosystèmes dans les grands centres urbains. L’annonce de leurs réouvertures progressives aux employés est une bonne nouvelle pour de nombreux commerces. Avec un taux d’occupation maximum fixé à 25% par entreprise, nous pouvons être confiants quant au respect des règles de distanciation sociale exigées par la santé publique.

– Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ

Bien que le retour progressif du personnel des entreprises sur leurs lieux de travail soit à présent nécessaire pour redynamiser l’économie, celui-ci doit être réalisé dans le plus strict respect des mesures sanitaires. En ce sens, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a émis ses recommandations dans un guide de règles générales adaptées aux édifices à bureaux.   

Toutefois, la FCCQ tient à rappeler qu’une marge de manœuvre doit être laissée aux entreprises afin qu’elles puissent mettre en place les mesures sanitaires adéquates. En effet, des règles de déconfinement trop complexes pourraient venir freiner le retour des travailleurs et de la clientèle.  

« La réouverture des lieux de travail doit se faire de manière sécuritaire pour minimiser les risques d’une nouvelle propagation. Les entreprises et les propriétaires des immeubles sont soucieux du succès de leur réouverture et nous ne doutons pas qu’ils mettront tout en œuvre pour garantir à leurs employés un environnement sécuritaire. » conclut Charles Milliard.  

Charles Milliard était en entrevue sur les ondes de LCN le 16 juillet pour en discuter :

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il a une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL. Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et à la Fondation Armand-Frappier.

  1. Montréal, le 7 août 2020 —  La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), l’Alliance de l’industrie touristique du Québec (AITQ), le Conseil du patronat du Québec (CPQ) et l’Union des municipalités du Québec (UMQ) ont proposé aujourd’hui au ministre des Transports du Québec, monsieur François Bonnardel, un nouveau modèle d’exploitation pour les dessertes... En savoir plus
  2. Le programme des Prix pour le bénévolat du Canada (PBC) reconnaît chaque année la contribution exceptionnelle de personnes, d’organisations à but non lucratif et d’entreprises qui ont posé des gestes remarquables pour changer les choses dans leur milieu. En période difficile comme celle que nous traversons, ces initiatives prennent une dimension d’autant plus salvatrice. Non... En savoir plus
  3. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM), le Conseil du patronat du Québec (CPQ), la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), et Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) sont extrêmement préoccupés par le conflit de travail en cours au Port de Montréal entre l’Association des employeurs maritimes (AEM) et le Syndicat des débardeurs de... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!