Publié dans Communiqués

RÉSEAU EXPRESS MÉTROPOLITAIN : Coup d’envoi d’un projet d’envergure projetant la métropole et le Québec au 21e siècle

Par Stéphane Forget, MBA
Président-directeur général

Le lancement de la construction du Réseau express métropolitain (REM) de CDPQ Infra annoncée ce matin est une excellente nouvelle pour le Grand Montréal et le Québec, selon la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). Pour elle, l’important sera maintenant de livrer ce projet stratégique en respectant les budgets et les échéanciers afin que le REM soit réellement en service à l’été 2021.

La FCCQ tient à souligner le leadership de la Caisse de dépôt et placement du Québec pour le déploiement de ce projet moderne, ainsi que l’importante contribution financière des deux ordres de gouvernement.

« C’est le coup de départ donné au REM aujourd’hui. Ce projet d’envergure va ajouter au statut de grande métropole pour Montréal et projettera celle-ci et le Québec au 21e siècle. Ce grand projet de mobilité durable favorisera également des gains de productivité pour nos entreprises en plus de stimuler la base industrielle québécoise », a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

La FCCQ est heureuse de constater que le projet comprendra un contenu local d’environ 65 % et félicite le Groupe NouvLR ainsi que le Groupe des Partenaires pour la Mobilité des Montréalais (PMM), à titre de consortiums retenus pour le projet.

« La planification, le développement et la construction de ce projet représentent des opportunités extraordinaires pour des entreprises d’ici faisant partie des consortiums, de mettre de l’avant le savoir-faire québécois et d’en tirer profit », a poursuivi M. Forget.

Assurer une convergence entre le REM et le TGF

La FCCQ rappelle que le REM doit s’inscrire dans une vision globale de fluidité des transports qui assure une convergence avec le projet de train à grande fréquence (TGF) de VIA Rail permettant de relier efficacement Montréal et Québec, ainsi que Montréal à Toronto et Windsor, en passant par Ottawa.

« Le Québec ne peut se priver de deux projets de mobilité durable de cette envergure. La convergence de ces projets aura un impact considérable sur le développement économique de nos régions et de nos entreprises », a conclu Stéphane Forget.

À propos de Stéphane Forget, MBA
Président-directeur général

Stéphane Forget est entré en fonction en tant que président-directeur général de la FCCQ en octobre 2016. Il s’est joint à la FCCQ en 2014, au poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique, ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Dans le cadre de ses fonctions à la FCCQ, M. Forget est membre du Conseil d’administration et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif, à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec. Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal.

  1. Les mesures annoncées aujourd’hui par le gouvernement du Québec pour soutenir les entreprises qui subissent les conséquences de l’incertitude générées par les tensions commerciales entre le Canada et les États-Unis répondent aux besoins des entreprises, selon la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). « La réduction de la cotisation au Fonds de santé et... En savoir plus
  2. La mise sur pied d’un sous-comité du Forum d’échanges sur les contrats des organismes publics dans le domaine de la construction, par le ministre délégué à l’Intégrité des marchés publics et aux Ressources informationnelles, Robert Poëti, était la décision à prendre mais il ne faut pas s’arrêter à cette étape, affirme la Fédération des chambres... En savoir plus
  3. La signature d’une déclaration commune par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le gouverneur du Vermont, Philip B. Scott, à Stowe, VT, démontre que la volonté de collaboration reste plus forte que le protectionnisme préconisé par l’administration fédérale américaine, et ce, des deux côtés de la frontière. Plus encore, cette déclaration, qui porte... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!