Publié dans Communiqués

Régime national d’assurance-médicaments : les Canadiens doivent avoir accès aux médicaments nécessaires, à un coût équitable pour tous

Par Stéphane Forget, MBA
Président-directeur général

Pour la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), qui participe à la table ronde du Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments, ce régime devrait être pérenne, efficace, offrir une couverture à tous les Canadiens sans imposer de coûts supplémentaires, ni aux citoyens, ni aux entreprises.

« La santé accapare déjà une bonne partie du budget et le vieillissement de la population de même que l’émergence de médicaments plus coûteux, fondés entre autres sur la médecine personnalisée ou les marqueurs génétiques, ne feront qu’accentuer cette situation », souligne Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ. « La FCCQ recommande que le coût du régime soit partagé entre plusieurs payeurs, c’est-à-dire les régimes publics et privés, les employeurs ainsi que les patients, afin d’en assurer la durabilité. »

Un système de couverture mixte éviterait, de plus, une refonte complète du système actuel, limitant les perturbations. Il convient également de noter que ce système de couverture mixte permet aux gouvernements de concentrer leurs ressources limitées sur la couverture des médicaments pour les populations les plus vulnérables.

« Le Québec a mis en place, il y a plus de 20 ans, un régime qui couvre tous les Québécois et qui constitue un modèle qui fonctionne bien », rappelle Stéphane Forget. « Dans ce contexte, nous croyons que la participation des provinces devrait être volontaire, avec compensation du gouvernement fédéral en cas de retrait. »

La FCCQ offre un regard unique sur le secteur, regroupant des membres représentants des employeurs et de différents secteurs d’activité tels les médicaments génériques et novateurs, les assurances, les pharmaciens propriétaires et les dispensateurs de soins de santé. « Cette pluralité de point de vue a mené à la création d’un groupe de travail ayant pu contribuer à notre mémoire », conclut Stéphane Forget.

À propos de Stéphane Forget, MBA
Président-directeur général

Stéphane Forget est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. À la FCCQ depuis 2014, il a d’abord occupé le poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif,  à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec.

Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal  (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal.

Monsieur Forget est membre du Conseil et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

  1. Ce midi, les RV Internationaux COREX recevaient le gouverneur du Vermont, M. Phil Scott, qui a souligné la richesse des liens qui unissent le Québec et le Vermont, au-delà des relations commerciales. En raison de sa proximité géographique, mais aussi par les liens historiques qui unissent Vermontais et Québécois,  l’État du Vermont est un marché... En savoir plus
  2. Devant la décision rendue aujourd’hui par la Cour suprême du Canada confirmant la validité quant à la création d’une Commission pancanadienne des valeurs mobilières, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) rappelle l’importance pour le Québec de maintenir son propre système de réglementation des valeurs mobilières. « Cette décision vient affaiblir le Québec... En savoir plus
  3. Relevant du Président-directeur général, le titulaire du poste s’assure du bon fonctionnement du bureau et de la saine gestion des ressources de l’organisation (financières, humaines, matérielles, informationnelles). Il administre et analyse l’application des procédures comptables pour rendre compte de la situation de l’organisation et est garant des politiques et procédures internes. Il est responsable de... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!