Publié dans Communiqués

Rapport sur les freins à l’investissement numérique des entreprises du secteur manufacturier: la FCCQ veut favoriser la mouvance vers la 4e révolution industrielle

Par Stéphane Forget, MBA
Président-directeur général

 Le rapport Les freins à l’investissement numérique des entreprises du secteur manufacturier, rendu public aujourd’hui par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), met en lumière les problématiques identifiées de même qu’une série de pistes de solutions pour y remédier et stimuler les ambitions numériques de ce secteur.

Plusieurs entreprises québécoises ont pris le virage technologique, mais pris globalement, le secteur manufacturier semble faire face à diverses difficultés à cet égard. Le rapport tente de répondre à une importante question : pourquoi certaines entreprises du secteur manufacturier n’ont pas encore pris le virage numérique et que faire pour les accompagner?

« Nous avons choisi de mettre l’épaule à la roue en identifiant cinq principaux freins et des pistes de solutions qui favoriseraient l’accélération de cette transition.», souligne Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

Ce rapport est le fruit de nombreux échanges entre les comités Manufacturier, Exportation et Innovation et Technologie de l’information et des communications de la FCCQ, dont les membres se trouvent au cœur du secteur de la fabrication et de sa chaîne de valeur. Chacun a partagé ses problématiques quotidiennes, faisant ressortir les principaux facteurs qui ralentissent l’investissement dans la transition vers Industrie 4.0.

Cinq principaux freins

Le rapport fait état des barrières liées au volet humain, aux données, à l’aspect financier, aux défis techniques ainsi qu’à la culture d’innovation qui demande à être encouragée, particulièrement au sein des PME, et propose plus d’une vingtaine de pistes de solutions et mise sur une large mobilisation de tout l’écosystème. La FCCQ souhaite que le dévoilement de ce plan contribue à la réflexion du gouvernement du Québec dans l’élaboration de mesures de soutien à l’amélioration de la productivité des entreprises et lors de la mise en œuvre des prochains plans d’action de la Stratégie numérique.

« Le Québec bénéficie d’une expertise notable en matière de numérisation et d’intelligence artificielle, il n’en tient qu’à nous d’en profiter. En posant dès maintenant les bons gestes pour nos entreprises, c’est l’ensemble de l’économie québécoise qui en tirera profit », conclut Stéphane Forget.

Le rapport Les freins à l’investissement numérique des entreprises du secteur manufacturier de la FCCQ peut être consulté ici

À propos de Stéphane Forget, MBA
Président-directeur général

Stéphane Forget est entré en fonction en tant que président-directeur général de la FCCQ en octobre 2016. Il s’est joint à la FCCQ en 2014, au poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique, ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Dans le cadre de ses fonctions à la FCCQ, M. Forget est membre du Conseil d’administration et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif, à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec. Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal.

  1. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) accueille favorablement les précisions annoncées ce matin par le gouvernement du Québec dans le dossier du transport aérien régional, ainsi que les mesures pour accélérer l’amélioration et le développement des infrastructures aéroportuaires régionales. En plus d’annoncer la composition du comité, la ministre déléguée aux Transports, Véronyque... En savoir plus
  2. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) accueille avec satisfaction la décision significative prise aujourd’hui par la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Isabelle Melançon, soit de reporter l’entrée en vigueur des projets de règlements d’application de la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE)... En savoir plus
  3. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) félicite les députés qui accèdent au cabinet, de même que les élus qui se sont vu confier de nouvelles responsabilités dans le cadre du remaniement ministériel annoncé aujourd’hui par le premier ministre du Canada, le très honorable Justin Trudeau. La FCCQ voit par ce remaniement ministériel... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!