Publié dans Communiqués

Rapport sur les freins à l’investissement numérique des entreprises du secteur manufacturier: la FCCQ veut favoriser la mouvance vers la 4e révolution industrielle

Par Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

 Le rapport Les freins à l’investissement numérique des entreprises du secteur manufacturier, rendu public aujourd’hui par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), met en lumière les problématiques identifiées de même qu’une série de pistes de solutions pour y remédier et stimuler les ambitions numériques de ce secteur.

Plusieurs entreprises québécoises ont pris le virage technologique, mais pris globalement, le secteur manufacturier semble faire face à diverses difficultés à cet égard. Le rapport tente de répondre à une importante question : pourquoi certaines entreprises du secteur manufacturier n’ont pas encore pris le virage numérique et que faire pour les accompagner?

« Nous avons choisi de mettre l’épaule à la roue en identifiant cinq principaux freins et des pistes de solutions qui favoriseraient l’accélération de cette transition.», souligne Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

Ce rapport est le fruit de nombreux échanges entre les comités Manufacturier, Exportation et Innovation et Technologie de l’information et des communications de la FCCQ, dont les membres se trouvent au cœur du secteur de la fabrication et de sa chaîne de valeur. Chacun a partagé ses problématiques quotidiennes, faisant ressortir les principaux facteurs qui ralentissent l’investissement dans la transition vers Industrie 4.0.

Cinq principaux freins

Le rapport fait état des barrières liées au volet humain, aux données, à l’aspect financier, aux défis techniques ainsi qu’à la culture d’innovation qui demande à être encouragée, particulièrement au sein des PME, et propose plus d’une vingtaine de pistes de solutions et mise sur une large mobilisation de tout l’écosystème. La FCCQ souhaite que le dévoilement de ce plan contribue à la réflexion du gouvernement du Québec dans l’élaboration de mesures de soutien à l’amélioration de la productivité des entreprises et lors de la mise en œuvre des prochains plans d’action de la Stratégie numérique.

« Le Québec bénéficie d’une expertise notable en matière de numérisation et d’intelligence artificielle, il n’en tient qu’à nous d’en profiter. En posant dès maintenant les bons gestes pour nos entreprises, c’est l’ensemble de l’économie québécoise qui en tirera profit », conclut Stéphane Forget.

Le rapport Les freins à l’investissement numérique des entreprises du secteur manufacturier de la FCCQ peut être consulté ici

À propos de Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

Stéphane Forget est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. À la FCCQ depuis 2014, il a d’abord occupé le poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif,  à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec.

Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal  (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal. Au printemps 2019, il a obtenu la désignation d’administrateur de sociétés certifié (ASC).

Monsieur Forget est membre du Conseil et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

  1. La déléguée générale du Québec à New York, madame Catherine Loubier, est venue exposer à la communauté d’affaires, dans le cadre de l’événement les RV Internationaux COREX de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), le rôle qu’entend jouer la délégation pour favoriser les échanges commerciaux entre les deux pays. La présentation de... En savoir plus
  2. Alors que les parlementaires ont adopté, au cours des dernières heures, le projet de loi no 9, Loi visant à accroître la prospérité socio-économique du Québec et à répondre adéquatement aux besoins du marché du travail par une intégration réussie des personnes immigrantes, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) demande que les... En savoir plus
  3. L’accès aux services et soins de santé doit être facilité, de manière équitable, croit la FCCQ. L’intention du gouvernement de permettre aux pharmaciens de poser de nouveaux actes médicaux, tels la prescription et l’administration de certains médicaments, dont les vaccins, démontre que la prestation de soins et services de santé par des pharmacies communautaires peut... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!