Publié dans Communiqués

Prolongement des mesures sanitaires en zone rouge: Quatre semaines supplémentaires qui mettront en péril un nombre élevé d’entreprises

Par Charles Milliard
Président-directeur général

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) s’inquiète pour le sort de milliers d’entreprises à la suite de l’annonce par le gouvernement du Québec du prolongement des mesures de restrictions pour les prochaines semaines. La FCCQ salue les mesures d’aide aux entreprises qui se poursuivront, mais qui risquent de ne pas suffire à sauver plusieurs d’entre elles.

Le premier ministre du Québec, M. François Legault, et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ont annoncé que les mesures en place depuis 28 jours resteront en vigueur pour un minimum de deux semaines, et possiblement jusqu’au 23 novembre, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

« La situation économique demeure critique pour de nombreux secteurs d’activité en zone rouge. La poursuite des programmes d’aide financière donnera un peu de répit, mais ne suffira pas pour de trop nombreux entrepreneurs. La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) augmentera ses inspections pour éviter les éclosions et s’assurer de maintenir en opération un maximum d’entreprises. Le milieu du travail a fait d’importants efforts pour adapter leurs environnements et les rendre sécuritaires. Rappelons que la CNESST avait lancé des guides de normes sanitaires en milieu de travail en plus d’encourager les différents acteurs à adhérer à la Charte d’engagement à combattre le coronavirus en milieu de travail », a déclaré Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

D’autres mesures à mettre en place dès maintenant

En plus du maintien des mesures d’aide déjà en place, telles que le Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) et le Programme d’aide d’urgence pour les petites et moyennes entreprises (PAUPME), d’autres actions sont également nécessaires pour donner un peu d’oxygène au milieu des affaires.

« Nous croyons que les parlementaires doivent adopter le plus rapidement possible le projet de loi 72, particulièrement les dispositions visant à permettre les livraisons de produits alcoolisés, une mesure réclamée autant par l’industrie que par les consommateurs. Nous souhaitons que ce projet de loi chemine rapidement, afin d’aider les restaurateurs et les entreprises liées aux produits alcoolisés et à la livraison.

« Nous approchons de la période des Fêtes, un des moments les plus importants de l’année pour de nombreux commerçants. Les impacts supplémentaires de l’annonce d’aujourd’hui sur les entreprises en zone rouge sont majeurs, tant sur le plan économique que sur la santé mentale des entrepreneurs. C’est un nouveau coup dur qui met à l’épreuve leur résilience. Aucun effort ne doit être ménagé pour leur venir en aide », a conclu Charles Milliard.

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il a une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL. Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et à la Fondation Armand-Frappier.

  1. Relève de : Directeur principal, Événements corporatifs et du concours Les Mercuriades Sommaire des tâches Relevant du directeur principal, événements corporatifs et du concours Les Mercuriades, le/la coordonnateur/trice pour les événements corporatifs travaillera à la réalisation d’activités et d’événements entourant la gouvernance qui impliquera les membres du conseil d’administration de la FCCQ désignés et établira et... En savoir plus
  2. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) accueille favorablement un bon nombre de mesures annoncées à l’occasion de l’énoncé économique de l’automne, par la ministre des Finances du Canada, l’honorable Chrystia Freeland. Dans ce contexte de crise sanitaire, elle soutient que certains ajustements seront nécessaires pour les prochaines actions gouvernementales. La FCCQ demande... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!