Publié dans Communiqués

Projet Gazoduq : des possibilités de retombées intéressantes dans plusieurs régions

Par Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

L’annonce d’un projet de construction d’une conduite souterraine de gaz naturel entre le nord-est de l’Ontario et Saguenay annoncé aujourd’hui par la firme Gazoduq inc. pour alimenter le futur complexe de liquéfaction de gaz naturel (GNL) d’Énergie Saguenay est une nouvelle positive pour les régions touchées en raison des retombées économiques qu’il générera, estime la Fédération des chambres de commerce du Québec.

« Un projet d’une telle envergure engendrera assurément une création intéressante d’emplois pour la construction et l’entretien de la conduite, mais pourrait également entraîner le développement d’entreprises qui découlent du transport du gaz naturel, comme la distribution », souligne Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

Le complexe de liquéfaction de gaz naturel d’Énergie Saguenay, entièrement alimenté à l’hydroélectricité, prévoit exporter le GNL entre autres vers l’Europe et l’Asie. Pour la FCCQ, le gaz naturel s’inscrit dans un contexte de pensée globale, et dans une logique de transition énergétique et de diminution des GES, notamment dans les pays utilisant toujours le mazout ou le charbon comme principale source d’énergie.

« Les consultations à venir permettront d’avoir un meilleur aperçu du projet dans son ensemble. Les chambres de commerce des différents territoires concernés s’impliqueront activement dans le processus de consultation, afin que l’ensemble des communautés du territoire qu’elles desservent soient représentées et entendues », précise Stéphane Forget « Un projet profitable en est un qui réponde à l’ensemble des préoccupations », conclut-il.

À propos de Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

Stéphane Forget est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. À la FCCQ depuis 2014, il a d’abord occupé le poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif,  à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec.

Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal  (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal. Au printemps 2019, il a obtenu la désignation d’administrateur de sociétés certifié (ASC).

Monsieur Forget est membre du Conseil et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

  1. Grâce à son vaste réseau de plus de 130 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec,... En savoir plus
  2. La mise en œuvre des recommandations de la Table nationale de concertation sur l’emploi saisonnier permettra de valoriser les emplois saisonniers, dont la contribution à l’économie québécoise est importante, souligne la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). Parmi les recommandations issues des travaux de la Table de concertation, à laquelle siège la FCCQ,... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!