Publié dans Communiqués

Projet de loi 174 sur l’assurance parentale: oui aux mesures de conciliation travail-famille, mais sans nuire aux entreprises

Par Stéphane Forget, MBA
Président-directeur général

Quelques jours après avoir précisé ses intentions quant aux modifications aux normes du travail, le gouvernement du Québec doit s’assurer que les mesures contenues dans le projet de loi no 174, Loi visant principalement à assouplir le régime d’assurance parentale afin de favoriser une meilleure conciliation travail-famille, n’alourdiront pas le fardeau administratif des entreprises québécoises, estime la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

« Les entrepreneurs québécois sont en accord avec une meilleure conciliation travail-famille, mais il faut s’assurer que les entreprises ne soient pas étouffées par l’addition de mesures, fondées certes sur de bonnes intentions, mais qui risquent, prises globalement, de mettre en péril leur productivité », soutient le président-directeur général de la FCCQ, M. Stéphane Forget.

Plus particulièrement, la FCCQ souhaite s’assurer que les mesures proposées dans le projet de loi ne sont pas contradictoires avec la volonté d’allégement réglementaire du gouvernement et que les entreprises n’auront pas à subir des contraintes supplémentaires pour permettre aux nouveaux parents de bénéficier de celles-ci.

« L’absence d’un employé, même pour des raisons familiales, demande à son employeur de le remplacer ou d’opérer sans cette personne », précise Stéphane Forget. « Il sera nécessaire de bien encadrer ces dix jours de congé afin qu’ils répondent aux objectifs recherchés, certes, mais tiennent compte des impacts sur l’organisation du travail. »

Il importe ainsi que l’ensemble des mesures gouvernementales, tant dans le projet de loi modernisant les normes du travail que celui modifiant le régime d’assurance parentale, se fassent en considérant la réalité des entreprises. En ce sens, la FCCQ souhaite que le prochain budget du gouvernement du Québec parvienne à un équilibre entre les mesures de conciliation exigées des employeurs et les moyens pour en atténuer les impacts, tant en termes de coûts que d’organisation du travail.

À propos de Stéphane Forget, MBA
Président-directeur général

Stéphane Forget est entré en fonction en tant que président-directeur général de la FCCQ en octobre 2016. Il s’est joint à la FCCQ en 2014, au poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique, ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Dans le cadre de ses fonctions à la FCCQ, M. Forget est membre du Conseil d’administration et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif, à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec. Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal.

  1. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) accueille favorablement les précisions annoncées ce matin par le gouvernement du Québec dans le dossier du transport aérien régional, ainsi que les mesures pour accélérer l’amélioration et le développement des infrastructures aéroportuaires régionales. En plus d’annoncer la composition du comité, la ministre déléguée aux Transports, Véronyque... En savoir plus
  2. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) accueille avec satisfaction la décision significative prise aujourd’hui par la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Isabelle Melançon, soit de reporter l’entrée en vigueur des projets de règlements d’application de la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE)... En savoir plus
  3. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) félicite les députés qui accèdent au cabinet, de même que les élus qui se sont vu confier de nouvelles responsabilités dans le cadre du remaniement ministériel annoncé aujourd’hui par le premier ministre du Canada, le très honorable Justin Trudeau. La FCCQ voit par ce remaniement ministériel... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!