Publié dans Communiqués

Programme Explore Québec : des mesures incitatives pour faire valoir l’offre touristique des régions

Par Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) soutient que le nouveau programme Explore Québec annoncé aujourd’hui, par le premier ministre, François Legault et la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, pourrait non seulement favoriser l’accès aux régions éloignées du Québec, mais également accroître les retombées touristiques régionales.

« Dans un contexte de vive concurrence touristique, le programme Explore Québec doit permettre de développer davantage le potentiel touristique de toutes les régions du Québec et d’appuyer, par la forfaitisation, une offre touristique plus diversifiée et de favoriser la croissance des entreprises en région », souligne Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

Pour la FCCQ, les forfaits à tarif réduit devraient encourager la découverte et l’exploration de nouveaux produits touristiques, liés aux spécificités régionales.

Ce nouveau programme vient compléter l’annonce récente relative aux Régions branchées et les investissements consentis dans le Programme d’aide pour les dessertes aériennes régionales, en incitant les touristes à s’éloigner des grands centres pour vivre de nouvelles expériences. « Cette première enveloppe de 9,5 M$ sur 4 ans représente un premier pas pour accroître le nombre de visiteurs dans les régions québécoises », estime Stéphane Forget.

Le tourisme contribue déjà de façon significative à l’économie du Québec, en représentant 2,5% du PIB. « Le gouvernement doit maintenant s’assurer que la main-d’œuvre, qu’elle soit expérimentée, saisonnière ou étudiante, soit suffisante pour répondre aux besoins d’hébergement, de restauration et d’accueil touristique », rappelle Stéphane Forget.

Le gouvernement fédéral doit également faire sa part

Le gouvernement fédéral doit également déployer des ressources pour répondre aux besoins en développement et en maintien des actifs des aéroports régionaux québécois. Plusieurs aéroports québécois ont besoin d’être modernisés.

« La capacité actuelle de certaines infrastructures pose des limites ponctuelles ou saisonnières dans la desserte aérienne de certaines régions », conclut Stéphane Forget, citant en exemple la nécessité d’allonger ou rénover certaines pistes d’atterrissage régionales et de moderniser certains équipements.

À propos de Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

Stéphane Forget est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. À la FCCQ depuis 2014, il a d’abord occupé le poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif,  à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec.

Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal  (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal. Au printemps 2019, il a obtenu la désignation d’administrateur de sociétés certifié (ASC).

Monsieur Forget est membre du Conseil et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!