Publié dans Communiqués

Première mondiale : le Québec se dote d’une semaine nationale du repreneuriat

Par Charles Milliard
Président-directeur général

Montréal, le 2 novembre 2023 – Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ), chef de file du repreneuriat au Québec, de concert avec ses partenaires, est fier d’annoncer le lancement de la Semaine nationale du repreneuriat. Cette initiative unique, créée par le CTEQ et soutenue par le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, vise à mettre en lumière l’enjeu du repreneuriat, sensibiliser les entrepreneurs à ses possibilités et démontrer son importance pour assurer la prospérité économique du Québec. Elle permettra également de tirer profit de la montée en popularité du repreneuriat et d’en faire le centre d’attention au niveau national.

Un point de convergence
Nous observons actuellement une effervescence dans le marché repreneurial, tant au niveau de la popularité du repreneuriat que du nombre d’entreprises à transférer. On annonçait que 34 000 entrepreneurs avaient l’intention de transférer leurs entreprises entre 2020 et 2025. C’est donc dire qu’un grand nombre de propriétaires-dirigeants sont actuellement dans le processus de transférer leur entreprise ou ont l’intention de le faire dans les prochaines années. Parallèlement, depuis 2015, nous observons également une augmentation du nombre de repreneurs au Québec.

À propos de la semaine nationale du repreneuriat 
Du 28 avril au 4 mai 2024, cette semaine de sensibilisation sera consacrée à informer le public sur les occasions et les défis du repreneuriat, tout en mettant de l’avant les réussites inspirantes de ceux et celles qui ont choisi de reprendre une PME. Cet événement est une invitation à tous nos partenaires, aux intervenants socioéconomiques, aux élus, ainsi qu’aux entrepreneurs québécois à souligner à leur façon le repreneuriat comme un incontournable pour assurer la pérennité des entreprises du Québec.
Cette semaine coïncidera également avec la 7e édition du Sommet du repreneuriat qui, depuis 2017, est devenu l’événement phare des acteurs du transfert d’entreprise en attirant pas moins de 500 personnes chaque année.
« La Semaine nationale du repreneuriat est une initiative fédératrice pour célébrer, informer et inspirer la communauté entrepreneuriale à travers la contribution et l’expertise de chacune des organisations participantes. Ce sera également le moment idéal pour apprendre à connaître les partenaires de l’écosystème, leurs services et leur valeur ajoutée à un projet de transfert d’entreprise », Alexandre Ollive, directeur général du CTEQ.

Faits saillants 
– Événements, conférences et webinaires sur le repreneuriat partout au Québec
– Activités de réseautage et de maillage
– Tenue de la 7e édition du Sommet du repreneuriat
– Ressources en ligne pour informer et inspirer les futurs repreneurs
– 11 organisations de développement économique participantes

« La création de la Semaine nationale du repreneuriat marque un jalon important dans la promotion du transfert d’entreprise au Québec. Nous sommes ravis de mettre en lumière les entrepreneurs qui redonnent vie à des entreprises existantes, préservent des emplois, des expertises et stimulent la croissance économique du Québec. Comme reprendre c’est aussi entreprendre, cette semaine sera l’occasion pour tous de découvrir l’importance du repreneuriat et d’encourager ceux qui envisagent de reprendre une entreprise et de se lancer dans cette aventure », indique Alexandre Ollive. « Nous sommes heureux que nos partenaires aient accepté notre invitation. La diversité de leurs champs d’expertise permettra de couvrir toutes les facettes du transfert d’entreprise », conclut-il.

« Cette Semaine s’inscrit parfaitement dans les valeurs de la Fédération. L’inclusion et la mobilisation de tous les acteurs de l’écosystème combinées au savoir-faire du CTEQ feront indéniablement de ce projet une belle réussite permettant aux entrepreneurs d’être mieux outillés dans le projet de transfert ou de reprise d’entreprise, et ce, partout au Québec », Jacques Demers, président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.

« Pour la Fédération des chambres de commerce du Québec, la Semaine nationale du repreneuriat est une initiative répondant bien au besoin de créer des opportunités pour mobiliser l’ensemble des collaborateurs : propriétaires, dirigeants, employés, conseillers, bailleurs de fonds qui ont tous un rôle à jouer pour faire avancer les choses. Nous sommes très heureux de collaborer de nouveau avec le CTEQ et contribuer à la mise en place d’une véritable culture du repreneuriat », Charles Milliard, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

« Le repreneuriat est un levier essentiel pour l’avenir économique du Québec, un engagement envers la continuité de nos entreprises et le renouveau de notre tissu entrepreneurial. Le CPQ est ravi de collaborer à la création et l’organisation de la Semaine nationale du repreneuriat. L’union de nos forces permettra d’adresser les enjeux et les solutions qui s’offrent aux entrepreneurs et aux repreneurs, ces bâtisseurs qui façonnent la prospérité du Québec, de génération en génération », Karl Blackburn, président et chef de la direction du Conseil du patronat du Québec (CPQ).

« Selon les données de la FCEI, ce sont 58 % des propriétaires de PME du Québec qui comptent passer le flambeau dans les cinq prochaines années et seulement 10 % d’entre eux se sont dotés d’un plan de relève formel et 41 % d’un plan informel pour assurer cette transition. La semaine sur le repreneuriat jouera un rôle stratégique de premier plan pour sensibiliser les entrepreneurs et les décideurs des actions clés pour affronter le défi de la relève entrepreneuriale avec succès », François Vincent, vice-président pour le Québec de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

« Nous sommes fiers d’annoncer notre participation et notre soutien à la Semaine du repreneuriat. Pour nous, cette collaboration a pour objectif de sensibiliser et inspirer plus de jeunes et plus de diversité dans le profil de potentiels repreneur.e.s, que ce soit des opportunités d’acquisition d’entreprise existante, de succession familiale, et autres types de repreneuriat », Maryse Gingras, vice-présidente des communautés entrepreneuriales de Futurpreneur.

« La création d’une Semaine nationale dédiée au repreneuriat est une initiative nécessaire pour l’avenir économique du Québec et de ses régions. Nous devons poser des actions concrètes à court terme pour sensibiliser et outiller aux possibilités qu’offre le repreneuriat en plus de développer à moyen terme une solide culture repreneuriale au Québec », Pierre Graff, président-directeur général du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ)

« Evol est fière d’être partenaire de cette première Semaine nationale du repreneuriat. Quand on sait que le taux d’intention d’entreprendre chez les personnes immigrantes est deux fois plus grand que chez les natifs*, nous voyons une occasion unique d’intéresser au repreneuriat les communautés encore sous-représenté·es en entrepreneuriat que nous desservons », Géraldine Martin, PDG d’Evol

« Étant présents dans toutes les régions du Québec depuis plus de 40 ans, les SADC et CAE sont aux premières loges pour assurer une relève entrepreneuriale dynamique en accompagnant et en appuyant financièrement chaque année des milliers d’entrepreneurs. La relève est un enjeu prioritaire pour notre réseau et nous sommes très heureux d’être partenaires de cet événement rassembleur et inspirant », Pascal Harvey, directeur général du Réseau des SADC et CAE.

« L’initiative de la Semaine nationale du repreneuriat est une excellente avenue pour partager et diffuser les enjeux et les réussites entourant la complexité de la relève et du transfert d’entreprise. L’APDEQ est fière de contribuer à cette démarche afin d’offrir à ces membres du développement économique local, l’occasion de participer et de parfaire leurs connaissances sur le sujet », Vincent Lecorne, directeur général de l’Association des professionnels en développement économique du Québec (APDEQ).

« Une solution qui est à envisager pour assurer la poursuite des activités de nos entreprises est la reprise collective. Qui de mieux pour acheter l’entreprise que ses employés ou encore la communauté? Les modèles d’affaires de coopérative de travailleurs ou de coopérative de solidarité sont encore méconnus et pourtant, ils regorgent d’avantages. Le modèle d’affaires coopératif contribue au maintien des expertises et de notre savoir-faire, à l’ancrage dans les collectivités et au respect des besoins et des spécificités de chacun des territoires ainsi que des populations qui les habitent. Le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité est donc enthousiaste de collaborer à la Semaine du repreneuriat et plus particulièrement de promouvoir l’option du repreneuriat collectif qui gagnerait à être mieux connu et utilisé au Québec », Marie-Josée Paquette, directrice générale, Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM).

Merci à nos partenaires de nous accompagner dans l’organisation de la Semaine nationale du repreneuriat. À ce jour, la Semaine peut compter sur la participation des organisations suivantes : ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie (MEIE), Conseil du patronat du Québec (CPQ), Fédération québécoise des municipalités (FQM), Futurpreneur, Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ), Réseau des Sociétés d’aide au développement des collectivités et Centres d’aide aux entreprises (SADC+CAE), Association des professionnels en développement économique du Québec (APDEQ), Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ), Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM), Evol, Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), Réseau COOP, Fonds de solidarité FTQ, Familles en affaires HEC Montréal.

À propos du Centre de transfert d’entreprise du Québec

Chef de file du repreneuriat au Québec, le CTEQ a pour mission d’assurer la pérennité des entreprises québécoises. Service-conseil personnalisé et confidentiel – Occasions d’affaires – Formations et événements – Réseau d’affaires sont offerts par notre équipe afin de mettre toutes les chances de votre côté pour réaliser votre projet de vente ou d’achat de PME. Présent dans toutes les régions du Québec, le CTEQ est soutenu financièrement par le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du Québec.

Pour plus d’information

Maxime Riopel, Conseiller relations publiques et veille stratégique Centre de transfert d’entreprise du Québec relationspubliques@ctequebec.com | 1 844 200-2837 p.1062

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il possède une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL.

Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et de la Fondation du Cegep de Lévis et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et au Festival de Lanaudière.

  1.   Qui sommes-nous : Cumulant plus de 114 ans d’existence, nous sommes le plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec. Avec près de 120 chambres de commerce et plus de 1 000 membres corporatifs, nous représentons plus de 45 000 entreprises réparties à travers l’ensemble du territoire québécois œuvrant dans tous les... En savoir plus
  2.   Qui sommes-nous : Cumulant plus de 114 ans d’existence, nous sommes le plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec. Avec près de 120 chambres de commerce et plus de 1 000 membres corporatifs, nous représentons plus de 45 000 entreprises réparties à travers l’ensemble du territoire québécois œuvrant dans tous les secteurs... En savoir plus
  3. Saint-Hyacinthe, le 14 mai 2023 — La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) est fière de d évoiler les lauréats du Gala des chambres 2024. Présenté par le Régime d’assurance collective des chambres de commerce (RACCC), ce concours incontournable met à l’honneur les bénévoles, les employés et les chambres de commerce qui se sont... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!