Publié dans Communiqués

OCCUPATION ET VITALITÉ DES TERRITOIRES : une Stratégie qui rapproche les acteurs locaux des décisions en matière de développement régional

Par Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) voit dans le lancement de la Stratégie gouvernementale pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires 2018-2022 présentée par le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Martin Coiteux un renforcement de la capacité des acteurs locaux d’assurer l’attractivité et le dynamisme économique de toutes les régions du Québec. Les investissements annoncées de 566 millions de dollars d’ici 2020 permettront de soutenir des projets structurants qui apporteront  une valeur économique pour les régions concernées.

La FCCQ souhaite donc que les projets qui seront présentés en vertu de cette enveloppe offrent les meilleurs potentiels.  « Nous avions appuyé le rôle accru confié aux élus municipaux dans le développement économique de leur collectivité. Ces responsabilités leurs permettront d’exercer davantage de leadership en cette matière. Cette Stratégie vient rapprocher l’ensemble des intervenants régionaux, dont la communauté d’affaires, de la prise de décision  », affirme Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

Impliquer les communautés d’affaires

La FCCQ constate que les priorités ciblées dans les plans régionaux présentés dans la Stratégie rejoignent celles des communautés d’affaire, notamment l’importance de préparer la relève entrepreneuriale et d’attirer de la main-d’œuvre qualifiée en région. L’importance de stimuler les investissements privés, en plus de doter les régions d’infrastructures numériques et de transports accessibles et efficaces sont des conditions essentielles au succès des régions. Cette communauté d’intérêt permettra une collaboration fructueuse entre tous les acteurs. Cependant, pour la FCCQ, ces priorités doivent être en cohérence avec les stratégies gouvernementales et ne doivent pas favoriser une compétition injuste entre les régions.

« Il est fondamental que les communautés d’affaires de partout au Québec, soient des partenaires à part entière de l’élaboration et de l’implantation des priorités économiques régionales. Cette synergie assurera la meilleure coordination de tous les acteurs impliqués dans la vitalité économique de nos régions », a conclu M. Forget.

À propos de Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

Stéphane Forget est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. À la FCCQ depuis 2014, il a d’abord occupé le poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif,  à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec.

Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal  (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal. Au printemps 2019, il a obtenu la désignation d’administrateur de sociétés certifié (ASC).

Monsieur Forget est membre du Conseil et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

  1. Pour les PME et les centaines de milliers de travailleurs de l’industrie touristique québécoise, l’annonce d’investissements de 58,5 M$ d’aide financière pour la création ou l’amélioration des expériences touristiques est une bonne nouvelle, affirme la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). « L’industrie touristique québécoise est bien diversifiée, attire de nombreuses catégories de... En savoir plus
  2. S’il y a une chose qui ne change pas, en politique, c’est la lourdeur qui entrave les discussions entre Québec et Ottawa sur le financement des infrastructures.  Peu importe les gouvernements au pouvoir, on assiste toujours au lancement de programmes de soutien aux infrastructures de plusieurs milliards de dollars, puis on négocie avec les provinces... En savoir plus
  3. L’octroi d’un contrat pour la construction de deux traversiers au chantier naval de Davie, à Lévis, permettra de sécuriser plus de 400 emplois spécialisés et de consolider l’expertise navale québécoise, ce que la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) considère une bonne nouvelle pour toute la chaîne d’approvisionnement du chantier lévisien et pour... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!