Publié dans Communiqués

Nouveau Cabinet ministériel fédéral : le Québec occupe une place de choix au sein du gouvernement

Par Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) félicite les nouveaux ministres du Cabinet fédéral nommés aujourd’hui, se réjouissant de la place accordée aux élus québécois.

« Nous avons hâte de travailler avec les nouveaux membres du cabinet et offrons toute notre collaboration afin de bien identifier les enjeux prioritaires et les pistes de solutions permettant d’assurer la croissance durable de notre économie et de créer l’environnement d’affaires nécessaire au développement des entreprises », affirme Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

La FCCQ salue la nomination d’élus québécois à des postes clés et souligne l’augmentation du nombre de ministres québécois occupant des postes à vocation économique. « La composition du conseil des ministres nous permet de croire que le Premier ministre a tenu compte de l’importance et de la place du Québec dans la croissance et le développement de l’économie canadienne. Dans un contexte de gouvernement minoritaire, le milieu des affaires québécois souhaite une collaboration de tous, afin que le gouvernement puisse agir tout en étant soucieux d’une saine gestion des fonds publics, » d’ajouter Stéphane Forget.

Un cabinet qui doit être à l’écoute

Parmi les priorités souhaitées pour ce mandat, la FCCQ s’attend du gouvernement fédéral à ce qu’il assure un environnement d’affaires attractif ainsi que la compétitivité des entreprises. Les entrepreneurs insistent, entre autres, pour que le ministre des Finances élimine les mesures néfastes maintenues dans la réforme fiscale des sociétés privées.

Dans ce contexte, il sera également nécessaire de s’attaquer aux défis de la rareté de main-d’œuvre. Parmi les actions attendues, le gouvernement devra alléger les contraintes au Programme des travailleurs étrangers temporaires, revoir les programmes de l’assurance-emploi et réduire la fiscalité des travailleurs expérimentés.

Alors qu’elle rendait publique aujourd’hui son Livre blanc pour des régions économiquement dynamiques, elle s’attend à ce que les élus soient attentifs à nos recommandations et que le discours inaugural à venir lance le signal que le développement économique régional est une priorité.

À propos de Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

Stéphane Forget est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. À la FCCQ depuis 2014, il a d’abord occupé le poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif,  à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec.

Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal  (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal. Au printemps 2019, il a obtenu la désignation d’administrateur de sociétés certifié (ASC).

Monsieur Forget est membre du Conseil et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

  1. Les mesures annoncées dans la nouvelle Politique internationale du Québec, dévoilée ce matin, permettront de favoriser les exportations et les investissements étrangers dans toutes les régions du Québec, soutient la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). « Nous sommes convaincus que le Québec a une place de choix à occuper sur la scène économique internationale »,... En savoir plus
  2. Les propositions contenues au projet de loi no 51, Loi réformant la Loi sur l’assurance parentale, permettent de tenir compte des changements s’étant opérés dans le monde du travail au cours des dernières années, commente la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). « Les mesures proposées apportent davantage de flexibilité pour les travailleurs, mais... En savoir plus
  3. En mars dernier, la Ville de Montréal a lancé une pétition en ligne demandant, notamment, de réviser la réglementation municipale afin que le Publisac soit déposé seulement devant les propriétés qui affichent un logo le demandant. Cette procédure inhabituelle est une première pour l’administration municipale actuelle. Avec 15 000 signataires, la Ville fut dans l’obligation... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!