Publié dans Communiqués

Mesures de soutien aux entreprises affectées par le conflit canado-américain : un soutien élargi qui répond aux attentes

Par Vice-président Stratégies et affaires économiques

Les mesures annoncées aujourd’hui par le gouvernement du Québec pour soutenir les entreprises qui subissent les conséquences de l’incertitude générées par les tensions commerciales entre le Canada et les États-Unis répondent aux besoins des entreprises, selon la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

« La réduction de la cotisation au Fonds de santé et de services sociaux pour les entreprises affectées par les tarifs douaniers, immédiate pour les secteurs primaire et manufacturier, permettra à celles-ci de dégager les sommes requises à même leur flot de trésorerie pour maintenir leurs opérations à travers cette situation d’incertitude », souligne Pierre-Yves Boivin, vice-président Stratégie et Affaires économiques de la FCCQ. « La mesure bonifiant le crédit d’impôt à l’investissement devrait aussi encourager les entreprises québécoises à améliorer leur productivité et de ce fait, maintenir leur compétitivité dans le contexte commercial actuel entre les États-Unis et le Canada. »

La FCCQ salue aussi les mesures de soutien à la formation des travailleurs, permettant aux entreprises de diversifier leurs produits et de retenir leurs employés. « En situation de pénurie de main-d’œuvre pour plusieurs secteurs, les entreprises subissant une baisse d’activité à cause du conflit commercial risquent de perdre des employés qualifiés et des talents si elles effectuent des mises à pied temporaires », explique Stéphane Forget. « Dans un tel cas, offrir une aide pour couvrir une partie des coûts d’une formation est un investissement. »

Les entreprises du secteur agroalimentaire bénéficieront aussi du soutien de l’état pour améliorer leur productivité et pour rencontrer certaines normes américaines. « En fonction de l’évolution de la situation, l’appui aux entreprises pour améliorer leurs liquidités, notamment par le biais du programme ESSOR devra aussi faire l’objet d’une réflexion pour limiter le niveau d’endettement. », conclut Pierre-Yves Boivin.

  1. Grâce à son vaste réseau de plus de 130 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec,... En savoir plus
  2. La mise en œuvre des recommandations de la Table nationale de concertation sur l’emploi saisonnier permettra de valoriser les emplois saisonniers, dont la contribution à l’économie québécoise est importante, souligne la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). Parmi les recommandations issues des travaux de la Table de concertation, à laquelle siège la FCCQ,... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!