Publié dans Communiqués

MÉDIAS RÉGIONAUX: Une transformation numérique essentielle

Par Stéphane Forget, MBA
Président-directeur général

Pour la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), un usage prononcé et accéléré des plateformes numériques par les médias écrits est nécessaire pour assurer leur vitalité. Elle soutient donc l’appui annoncé  aujourd’hui par la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, et demande qu’il y ait équité dans le traitement accordé à l’ensemble des entreprises médiatiques qui nécessiteraient une aide similaire pour assurer la transition de leur produit vers le numérique.

« L’annonce d’aujourd’hui démontre la nécessité d’appuyer les entreprises d’information compte tenu de leurs rôles et aussi de leur importance sur le plan de l’information régionale. Il s’agit d’une aide qui supportera entre autres l’usage prononcé et accéléré du numérique par les journaux de Groupe Capitales Médias. Cela lui permettra de mieux répondre aux attentes des consommateurs et ainsi, d’être plus concurrentiel face aux différentes plateformes du web », a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

Par ailleurs, le gouvernement a annoncé dans la Stratégie numérique leur intention d’augmenter l’intensité numérique des entreprises québécoises. Comme d’autres secteurs, la presse écrite a des besoins en ce sens que le prêt gouvernemental annoncé aujourd’hui contribue à combler.

Dans un souci d’équité et de maintien de la compétitivité, la FCCQ demande que les formes d’aides gouvernementales pour la conversion des pratiques médiatiques vers le numérique soient accessibles à d’autres groupes du secteur des médias qui pourraient faire face aux mêmes défis.

Importance de l’information régionale et locale

« Les médias écrits, en particulier les médias régionaux, sont des sources privilégiées d’information locale, essentielles pour la vitalité des régions et pour le développement socioéconomique. En plus de mettre en lumière notamment l’actualité locale et régionale, ils offrent une vitrine importante aux entreprises de leur coin de pays, notamment grâce à leur offre d’espaces publicitaires et à la couverture des différents projets de développement. Leur importance dans le paysage régional est donc considérable », a conclu Stéphane Forget.

À propos de Stéphane Forget, MBA
Président-directeur général

Stéphane Forget est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. À la FCCQ depuis 2014, il a d’abord occupé le poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif,  à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec.

Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal  (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal.

Monsieur Forget est membre du Conseil et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

  1. Il faut saluer la bonne nouvelle : dans son discours inaugural du 28 novembre, le premier ministre François Legault a explicitement fait de l’enjeu climatique une préoccupation de son gouvernement. Quant à la façon dont cette préoccupation s’incarnera dans des gestes concrets, on jugera l’arbre à ses fruits.  D’ici là, la chance doit être au coureur. ... En savoir plus
  2. En marge de la dernière journée des travaux de l’Assemblée nationale, les employeurs québécois amorcent les festivités de fin d’année avec de grandes préoccupations. Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) et la FCCQ, dont l’ensemble des membres représente plus de deux emplois sur trois, et ce, dans toutes les régions du Québec, en appellent... En savoir plus
  3. En accord avec l’objectif de bien intégrer les immigrants, la FCCQ croit que le seuil proposé dans le Plan d’immigration du Québec, déposé aujourd’hui par le ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Simon Jolin-Barrette, doit être temporaire. Pour éviter d’exacerber la pénurie de main-d’œuvre par la réduction du nombre d’immigrants accueillis chaque... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!