Publié dans Communiqués

Lancement de la série Les rencontres virtuelles 3.60 COREX

Par Charles Milliard
Président-directeur général

La  Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) est fière d’annoncer le lancement de la série Les rencontres virtuelles 3.60 COREX, organisée en collaboration avec le réseau des chambres de commerce du Québec et BMO.

Depuis 2015, le Programme des corridors d’exportation COREX met à la disposition des entreprises des outils visant à soutenir leur développement à l’international. Pour s’adapter aux nouvelles réalités, Les rencontres virtuelles 3.60 COREX présenteront une série d’événements virtuels afin de fournir aux dirigeants et chefs d’entreprise de l’information stratégique et des conseils judicieux pour les aider à s’adapter au nouvel environnement dans lequel ils seront appelés à évoluer. Ainsi, ces webinaires permettront aux membres de la communauté d’affaires du Québec d’échanger sur les dernières tendances économiques et sur les meilleures pratiques au temps de la COVID-19, mais également sur les opportunités qui peuvent en découler.

 « Exportateurs et entrepreneurs doivent à présent penser à l’après-crise et préparer le redémarrage de leurs activités. En matière de commerce international, les défis auxquels ils doivent faire face sont nombreux et il est essentiel d’insister sur l’importance du maintien et du renforcement de nos échanges commerciaux afin de soutenir notre économie. Dans cette perspective, Les rencontres virtuelles 3.60 COREX fourniront un accès privilégié à des intervenants de renom qui se succéderont afin de faire le tour de ces enjeux ainsi que des stratégies gagnantes pour propulser la relance », a déclaré Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

« Nous sommes fiers de nous associer à la FCCQ dans le cadre de la nouvelle série Les rencontres virtuelles 3.60 COREX. Représentant près de la moitié de notre PIB, le commerce extérieur est un volet majeur de l’économie québécoise. La crise actuelle est empreinte de défis, mais également d’opportunités pour les entreprises exportatrices. Elles doivent faire preuve d’agilité et de résilience pour s’adapter à l’environnement commercial mondial qui est amené à se transformer et pour profiter au mieux de la relance », a ajouté Claude Gagnon, président, BMO Groupe financier, Québec.

Deux premières rencontres à ne pas manquer!

13 mai : Scénarios de reprise, conseils et soutien aux entreprises

Pour son premier événement, Les rencontres virtuelles 3.60 COREX auront l’honneur d’accueillir le 13 mai prochain Pierre Cléroux, vice-président, Recherche et économiste en chef, Banque de développement du Canada (BDC), Chantal Rémy, première vice-présidente, Québec et Atlantique, Banque de développement du Canada (BDC), Alexandre Faria, vice-président, région du Québec Exportation et Développement Canada (EDC) et Claude Gagnon, président, BMO Groupe financier, Québec.

Ensemble, ils échangeront sur les différents scénarios de reprise et proposeront aux participants des conseils pour saisir de nouvelles opportunités. Ce sera également l’occasion d’aborder les mesures mises en œuvre par trois institutions financières canadiennes majeures pour aider les entreprises à réussir leur relance à l’échelle nationale et internationale.

Les inscriptions pour cet événement sont disponibles ici

14 mai : Perspectives internationales sur l’après-crise, êtes-vous prêt à repartir ?

Le 14 mai, les rencontres virtuelles 3.60 COREX sont fières de recevoir Peter G.Hall, vice-président et économiste en chef, Exportation et développement Canada (EDC), David Jacobson, vice-président du conseil, BMO Groupe financier (Chicago) et ancien ambassadeur des États-Unis au Canada et Martine Hébert, déléguée du Québec à Chicago.

À cette occasion, les transformations du commerce international engendrées par la crise de la COVID-19 seront abordées et seront suivies d’un échange sur les meilleures stratégies de développement de marché à adopter pour s’adapter à cette nouvelle réalité.

Les inscriptions pour cet événement sont disponibles ici

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL. Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et à la Fondation Armand-Frappier.

  1. Dans le contexte actuel lié à la crise de la COVID-19, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), le Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB), les gouvernements du Québec et du Nouveau-Brunswick, avec la collaboration d’Innov&Export PME et des autres parties prenantes, ont pris la décision de reporter, à l’automne 2021, la 8e édition du Rendez-vous Acadie-Québec... En savoir plus
  2. Selon le sondage publié plus tôt cette semaine par l’Institut de recherche sur les PME, en collaboration avec la Fédération des chambres de commerce du Québec, la Mauricie fait partie des régions qui semblent moins ressentir les effets économiques de la COVID-19, avec un indice d’impact régional global de 38,39 %. Source : Le Nouvelliste
  3. Pour consulter l’enquête De concert avec l’Institut de recherche sur les PME associé à l’UQTR, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) dévoile aujourd’hui les résultats d’une enquête sur les impacts régionaux de la crise de la COVID-19 auprès des entreprises et des organisations dans les différentes régions. Il s’agit de la première... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!