Publié dans Nouvelles

L’ACEUM, une ratification prochaine ?

Par Les communications

Les participants à l’activité Les RV Internationaux COREX de la FCCQ ont pu en apprendre davantage sur le processus de négociation et de ratification du nouvel accord Canada – États-Unis – Mexique (ACEUM), grâce à deux spécialistes des relations canado-américaines, Christopher Sands, professeur de recherche principal et directeur du Centre d’études canadiennes de la Johns Hopkins School of Advanced international Studies à Washington ainsi que Frédérick Gagnon, titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand, directeur de l’Observatoire sur les États-Unis et professeur au département de science politique de l’Université du Québec à Montréal.

Plus précisément, Christopher Sands a ouvert la rencontre en dressant un portrait précis et clair de l’ACEUM, dont les dispositions liées au secteur automobile et agroalimentaire, au marché de l’énergie, aux nouvelles technologies ainsi qu’au maintien de la protection de la sécurité à la frontière canado-américaine.

Pour sa part, Frédérick Gagnon a permis une meilleure compréhension des enjeux actuels du Congrès américain, des impacts et des obstacles politiques à la ratification de l’ACEUM, tel que le scepticisme de certains poids lourds du Parti démocrate face à ce nouvel accord commercial, qui pourraient être réticents à accorder cette victoire au président Trump, à quelques mois des prochaines élections présidentielles américaines.

Ils concluent que les jeux ne sont pas encore terminés du côté américain et que le processus de ratification risque d’être ralenti.

Pour lire le communiqué de presse complet de l’événement, cliquez ici.

Sur la photo de gauche à droite : Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ, Christopher Sands, professeur de recherche principal et directeur du Centre d’études canadiennes de la Johns Hopkins School of Advanced international Studies à Washington, Frédérick Gagnon, titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand, directeur de l’Observatoire sur les États-Unis et professeur au département de science politique de l’Université du Québec à Montréal ainsi que Claude Gagnon, président, Opérations, BMO Groupe financier, Québec et président-sortant du conseil d’administration, Fédération des chambres de commerce du Québec.

  1. Alors qu’il y a plus de 114 000 postes à combler dans les entreprises québécoises, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) croit que les mesures permettant d’intégrer davantage de jeunes au marché du travail font partie intégrante de la solution à la pénurie de main-d’œuvre. Selon des données gouvernementales, 54 % des besoins... En savoir plus
  2. Au cours d’un dîner-conférence de la série RV Affaires de la FCCQ, Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation a pris la parole sous le thème Investissement Québec : Développer, innover et exporter.  Le ministre de l’Économie et de l’Innovation a abordé la réforme actuelle d’Investissement Québec et a échangé sur le développement économique... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!