Publié dans Communiqués

La rareté de main-d’œuvre au sommet des priorités de la FCCQ en vue du prochain budget fédéral

Par Charles Milliard
Président-directeur général

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a placé les défis de la rareté de main-d’œuvre au sommet de ses priorités en vue du prochain budget fédéral aujourd’hui lors de son passage devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes, à Ottawa.

« La rareté de main-d’œuvre est clairement le plus gros défi auquel sont confrontées les entreprises québécoises et canadiennes. Il s’exprime dans toutes les entreprises, peu importe leur secteur d’activité, et s’est accentué depuis le début de la pandémie. Le budget 2022-2023 représente une occasion en or pour le gouvernement du Canada de s’attaquer en priorité à la rareté de main-d’œuvre en mettant en place des mesures concrètes », a affirmé Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

Pour ce faire, la FCCQ présente, à travers ce mémoire, un ensemble de recommandations, dont, entre autres :

  • Moderniser le régime de l’Assurance-emploi afin de le recentrer sur sa mission première
  • Adopter des mesures, notamment fiscales, qui favorisent la rétention des travailleurs expérimentés qui souhaitent demeurer en emploi;
  • Moderniser l’approche en formation continue par l’adoption d’un Régime Volontaire d’Épargne Formation Continue (RVEFC);
  • Prendre les mesures nécessaires pour pérenniser l’entente Ottawa-Québec sur les mesures d’allègements au Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET).

Les finances publiques

« Deux ans après le début de la pandémie, la FCCQ considère que la priorité du gouvernement est de mettre en place les conditions nécessaires à une relance économique des entreprises, notamment en évitant une quelconque hausse d’impôts pour ces dernières et en continuant à soutenir financièrement les entreprises œuvrant dans les secteurs qui prendront plus de temps à se remettre de la pandémie, comme l’évènementiel et le tourisme international. Nous souhaitons également voir le gouvernement agir pour réduire considérablement le ratio dette brute / PIB afin d’assurer la viabilité à long terme des finances publiques et de l’environnement d’affaires canadien », a indiqué M. Milliard.

Le développement régional

« Pour la FCCQ, il est clair qu’une reprise économique ne peut pas être viable et durable si elle ne bénéficie pas à l’ensemble des régions du Québec et du Canada. En ce sens, la FCCQ souhaite voir le gouvernement aider les entreprises œuvrant en régions qui, en plus de chercher à se remettre de la pandémie, doivent composer avec des enjeux propres à leurs régions », a souligné M. Milliard.

Plus précisément, la FCCQ met de l’avant des recommandations pour faire face aux enjeux rencontrés par les entreprises en région au Québec, notamment :

  • Les besoins en termes de mobilité durable, de transport en commun et d’électrification des transports
  • La réalisation du projet de TGF de VIA Rail
  • Le besoin d’investissements pour les aéroports régionaux

Le développement du secteur pharmaceutique

« Les événements des 2 dernières années ont démontré l’importance pour un pays comme le Canada de pouvoir compter sur un secteur pharmaceutique solide, innovant et surtout bénéficiant du soutien de nos institutions publiques. Même si les changements proposés au Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés ont été à nouveau reportés, cette fois jusqu’en juillet 2022, nous réitérons que cette réforme pose un problème pour l’accès des Québécois et des Canadiens à de nouveaux médicaments. Il faut absolument que ce projet de réforme soit revu avec les partenaires de l’industrie pour refléter la nouvelle réalité pandémique et post-pandémique », a conclu M. Milliard.

Le mémoire prébudgétaire fédéral de la FCCQ peut être consulté en ligne ici.

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il possède une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL.

Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et de la Fondation du Cegep de Lévis et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et au Festival de Lanaudière.

  1. La recherche permanente d’alternatives pour contribuer au développement économique et social du Québec a mobilisé la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Réseau des Sociétés d’aide au développement des collectivités et les Centres d’aide aux entreprises (SADC+CAE) pour soutenir des activités qui facilitent l’adoption de la technologie numérique par les petites... En savoir plus
  2. Montréal, 10 juin 2022 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) est fière d’annoncer aujourd’hui les noms des lauréats de son Gala des chambres de commerce! Présenté par le Régime d’assurance collective des chambres de commerce (RACCC), ce concours incontournable met à l’honneur les bénévoles, employés et chambres de commerce qui se sont... En savoir plus
  3. Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) et la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) sont fiers d’annoncer le lancement de la période de mise en candidature du prix Maurice-Pollack. Depuis 10 ans, ce prix honore les entreprises qui, de par leurs pratiques innovantes en gestion de la diversité ethnoculturelle,... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!