Publié dans Communiqués

La FCCQ salue l’entente de principe du gouvernement du Québec avec Rio Tinto Alcan

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) salue l’entente de principe du gouvernement du Québec avec Rio Tinto Alcan, qui permettra de consolider 1000 emplois dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean en prolongeant les activités du Centre l’électrolyse Ouest d’Arvida jusqu’en 2020. L’annonce faite aujourd’hui par le Premier ministre Philippe Couillard souligne l’importance que revêt ce secteur pour l’économie québécoise.

« Nous félicitons le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, M. Jacques Daoust, pour avoir su mener des négociations fructueuses qui contribueront au dynamisme de l’économie saguenéenne et à soutenir l’industrie de l’aluminium » se réjouit Françoise Bertrand, présidente-directrice générale de la FCCQ.

Selon cette entente de principe, le gouvernement accordera à Rio Tinto Alcan de l’hydroélectricité à un tarif préférentiel, ce qui aura un impact positif sur la compétitivité de l’aluminerie. Cette dernière s’engage d’ailleurs à rendre disponible un volume additionnel annuel d’aluminium pour la transformation, dont bénéficieront différentes entreprises du Québec.

La FCCQ souligne l’importance de préserver la compétitivité du secteur de l’aluminium afin que ce moteur économique continue de jouer son rôle. En fait, ce sont plus de 30 000 emplois directs et indirects hautement rémunérés qui en découlent et des centaines d’entreprises dont les activités dépendent des dix alumineries implantées au Québec.

  1. Pour les PME et les centaines de milliers de travailleurs de l’industrie touristique québécoise, l’annonce d’investissements de 58,5 M$ d’aide financière pour la création ou l’amélioration des expériences touristiques est une bonne nouvelle, affirme la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). « L’industrie touristique québécoise est bien diversifiée, attire de nombreuses catégories de... En savoir plus
  2. S’il y a une chose qui ne change pas, en politique, c’est la lourdeur qui entrave les discussions entre Québec et Ottawa sur le financement des infrastructures.  Peu importe les gouvernements au pouvoir, on assiste toujours au lancement de programmes de soutien aux infrastructures de plusieurs milliards de dollars, puis on négocie avec les provinces... En savoir plus
  3. L’octroi d’un contrat pour la construction de deux traversiers au chantier naval de Davie, à Lévis, permettra de sécuriser plus de 400 emplois spécialisés et de consolider l’expertise navale québécoise, ce que la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) considère une bonne nouvelle pour toute la chaîne d’approvisionnement du chantier lévisien et pour... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!