Publié dans Communiqués

La FCCQ demande une vaste consultation sur la question de l’immigration et de la pénurie de main-d’œuvre

Par Charles Milliard
Président-directeur général

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) demande au gouvernement du Québec de lancer rapidement une vaste consultation pour régler les problèmes de notre système d’immigration et s’attaquer concrètement aux problèmes de pénurie de main-d’œuvre. Pour bien saisir les difficultés que vivent au quotidien nos entrepreneurs et les candidats à l’immigration, cette consultation devrait nécessairement se déplacer dans les régions du Québec.

Il y a plusieurs enjeux importants sur lesquels le Québec doit se pencher. La réflexion doit être beaucoup plus large que de simplement se questionner sur le niveau et la composition de l’immigration. En ce sens, la planification pluriannuelle de l’immigration prévue cet été ne permettra pas à elle seule de répondre aux enjeux profonds qui affectent notre économie.

« Depuis quelques jours, la question de l’immigration est au cœur de l’actualité, mais nous assistons à un dialogue de sourds par médias interposés qui n’a pas permis de faire avancer un seul dossier. Les besoins de main-d’œuvre de nos entreprises sont réels et ont un impact majeur sur notre économie et la qualité de vie des Québécois. En parallèle, notre système d’immigration est complètement bloqué et les délais explosent. Il est totalement inacceptable de voir des infirmières françaises se tourner vers l’Ontario parce que les délais sont trop longs au Québec. On a un problème de seuil d’immigration trop bas au Québec et des délais de traitement inadmissibles à Ottawa, pendant ce temps ce sont nos entrepreneurs qui en souffrent. Nos décideurs doivent entendre cette réalité, partout sur le territoire québécois, et s’attaquer une bonne fois pour toutes à ces enjeux », a déclaré Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

Le nombre de métiers en pénurie de main-d’œuvre actuelle et projetée a explosé dans les dernières années alors que les Québécois sont de plus en plus nombreux à prendre leur retraite, sans pouvoir être remplacés par de plus jeunes sortant des bancs d’école.

« Il y a aujourd’hui des travailleurs qui sont installés au Québec qui se sentent pris en otage et des entrepreneurs qui voient la pénurie de main-d’œuvre comme une épée de Damoclès au-dessus de leurs perspectives de croissance. Cette situation doit cesser. Nous en appelons donc à une consultation, qui pourrait prendre la forme d’une commission parlementaire itinérante, afin de rassembler les acteurs sociaux pour aborder ces questions et trouver des solutions », a ajouté Charles Milliard.

En 2019, la FCCQ avait mis en lumière le manque de données et de vision commune afin de quantifier les besoins de main-d’œuvre immigrante et la capacité d’intégration du Québec et de chacune des régions. La FCCQ proposait alors de mettre en place un cadre commun d’analyse permettant de dépolitiser cette question. Le problème des politiques québécoises en immigration en étant surtout un de transparence, la mise en place d’un tableau de bord public dont les balises font consensus permettrait de réduire considérablement l’émotivité qui entoure le présent débat.

« L’immigration répond à certains besoins à court terme, mais surtout à long terme pour le Québec. Il nous faut avoir une vision pérenne de nos politiques d’immigration qui ne fluctuera pas au gré des secousses économiques, sanitaires ou politiques. Il y a là une occasion de trouver un moyen de répondre aux enjeux sociaux, démographiques et économiques du Québec. C’est un rendez-vous à ne pas manquer », a conclu M. Milliard.

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il possède une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL.

Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et de la Fondation du Cegep de Lévis et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et au Festival de Lanaudière.

  1.   La FCCQ est en pleine expansion. Faites partie de notre équipe en tant que :  COORDONNATEUR.TRICE, SOUTIEN ADMINISTRATIF Le.la coordonnateur.trice, soutien administratif devra offrir ses connaissances et son expérience professionnelle pour soutenir certaines tâches administratives du département Travail et Capital humain. Une très bonne capacité d’organisation, une grande capacité d’adaptation ainsi qu’un bon jugement sont... En savoir plus
  2. Montréal, le 30 novembre 2022 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) partage plusieurs des priorités énoncées par le Premier ministre François Legault dans son discours d’ouverture, mais rappelle l’importance de bien accompagner les entreprises dans les différentes transitions auxquelles elles sont conviées. « Nous accueillons très favorablement la volonté du gouvernement... En savoir plus
  3.   RÉSUMÉ DE L’OFFRE : En partenariat avec les directions des différentes équipes du département Réseau et développement des affaires, sous la supervision du Vice-président réseau et chef des opérations, le/la conseiller.ère projets spéciaux et partenariats collaborera au développement et à la mise en place de programmes de partenariats gagnant-gagnant de concert avec les membres... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!