Publié dans Communiqués

Industrie forestière: Des actions demeurent requises pour faire de notre forêt un levier de relance économique durable

Par Charles Milliard
Président-directeur général

Alors que le gouvernement du Québec vient d’annoncer la Stratégie nationale de production de bois et la Politique d’intégration du bois dans la construction, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) se dit satisfaite des orientations retenues par le gouvernement, mais est impatiente de connaitre les moyens qui seront investis pour atteindre les objectifs.  Selon elle, le bois constitue un matériau de construction durable dont la mise en valeur comme outil de développement économique est capitale.

« Les différents axes et objectifs de la Politique d’intégration du bois dans la construction, notamment en matière d’exemplarité, d’innovation et de formation, constituent un signal positif envoyé aux entrepreneurs, tant ceux de l’industrie forestière que de la construction. Il reste maintenant à savoir quelles mesures seront mises en place pour parvenir à une plus grande utilisation du bois dans nos bâtiments », a souligné Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

Le volume de bois disponible demeure un enjeu

La FCCQ est heureuse de constater que le gouvernement du Québec s’est doté d’un objectif chiffré d’augmentation du volume de bois disponible à récolter, ce qui rejoint l’une des demandes formulées par les entreprises du secteur forestier. Dans ce cas aussi, les détails des mesures qui permettront d’atteindre cet objectif demeurent à venir et la FCCQ suivra donc de près l’élaboration des stratégies régionales au cours de l’année 2021 afin de s’assurer que l’on y parvienne.

« Sans un tel objectif de rendement, il aurait été difficile d’augmenter le volume de bois utilisé dans la construction. Dans la mesure où l’utilisation croissante du bois fait partie du Plan pour une économie verte, il faut s’assurer que le volume de bois à récolter augmente lui aussi », a ajouté Charles Milliard.

Une approche de collaboration nécessaire en matière d’aires protégées

La FCCQ est favorable à la création d’aires protégées, mais rappelle que celles-ci doivent être mises en place en cohérence avec la stratégie présentée aujourd’hui.

Un équilibre doit donc être trouvé entre, d’une part, les objectifs gouvernementaux de création d’aires protégées et, d’autre part, l’utilisation croissante du bois dans les constructions écoresponsables.

« Nous devons éviter à tout prix de réduire le territoire de coupe avec comme seule intention de remplir les objectifs d’aires protégées. En ce sens, il nous parait primordial d’impliquer davantage les entrepreneurs forestiers dans le processus de conservation du territoire », a expliqué M. Milliard.

Alléger la bureaucratie pour dynamiser la productivité

Au sein de la stratégie gouvernementale, la FCCQ souhaitait retrouver un allègement du fardeau bureaucratique auquel sont soumis les entrepreneurs forestiers et qui limite leur productivité. Par exemple, la FCCQ suggère la diminution des délais administratifs afin d’accélérer le versement des compensations pour les chemins multiressources.

« Nos entrepreneurs forestiers réalisent des travaux d’infrastructures qui bénéficient à de nombreux autres usagers, notamment en récréotourisme et en exploration minière. Cela nous ramène à un enjeu important pour les entrepreneurs de tous les secteurs: le versement d’aide financière ou de compensation ainsi que le paiement de factures du gouvernement doivent être accélérés », a conclu Charles Milliard.

 

 

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il a une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL. Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et à la Fondation Armand-Frappier.

  1. Dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi 59 visant la modernisation du régime de santé et de sécurité du travail, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) rappelle qu’il s’agit d’une réforme cruciale et extrêmement importante pour la société québécoise. Attendu depuis longtemps par les organisations syndicales, patronales et... En savoir plus
  2. Notre régime de santé et sécurité du travail n’a pas subi de changements importants depuis maintenant plus de quarante ans. Depuis, le Québec, notamment le monde du travail, a grandement évolué, amenant les choix du passé, adoptés dans un contexte différent, à se buter aujourd’hui aux changements de plus en plus rapides de notre société.... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!