Publié dans Communiqués

Industrie de la construction: Une plus grande flexibilité réglementaire pour s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre

Par Charles Milliard
Président-directeur général

Après deux années de discussions, le gouvernement du Québec ainsi que la Commission de la construction du Québec (CCQ) ont proposé des modifications au projet de règlement sur la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction. Selon la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), cette annonce arrive à point nommé, car le secteur de la construction est au cœur du plan de relance économique du Québec. Par ailleurs, la FCCQ tient à saluer l’annonce de ces mesures historiques et se montre enthousiaste à l’effet de celles-ci dans le milieu de la construction.

Faciliter le recrutement ainsi que le développement de compétences :

« Actuellement, la pénurie de la main-d’œuvre dans le domaine de la construction est évaluée à 20 000 travailleurs par année. Considérant l’importance vitale de ce secteur au sein de l’économie québécoise, il est essentiel de limiter les barrières et d’encourager le recrutement et la formation de travailleurs. Depuis plusieurs années, les entrepreneurs critiquent la rigidité du règlement qui limite le recrutement de nouveaux employés et qui restreint l’acquisition des certifications », a déclaré Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

Certaines balises limitent inutilement les tâches pouvant être effectuées par les travailleurs qui en ont pourtant les compétences et accentuent les coûts et la rareté de main-d’œuvre dans l’industrie. Les modifications suggérées par la CCQ et le gouvernement facilitent la reconnaissance des compétences acquises en dehors de l’industrie, ce qui permet d’alléger de 35% la durée de formation. Cela simplifie la réorientation de carrière vers le secteur de la construction pour les personnes qui désirent réintégrer le marché de l’emploi. Il s’agit d’un élément phare du Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF) du gouvernement du Québec, adapté aux besoins de recrutement du milieu de la construction.

Souplesse dans la certification : L’intégration de l’approche alternance travail-étude

En ce qui concerne les modifications suggérées pour la formation, la FCCQ salue l’intégration de l’alternance travail-étude ainsi que la possibilité de permettre à un compagnon d’avoir deux apprentis sous sa tutelle. Ces assouplissements faciliteront le recrutement et permettront une meilleure rétention des employés.

Une augmentation de la productivité

« Plus de flexibilité ne signifie pas un processus moins rigoureux. Au contraire, il s’agit d’augmenter la productivité et d’assurer une relève des travailleurs et des entrepreneurs dans ce secteur qui connait un déficit important d’employés. Ces modifications proposées devraient donc permettre une augmentation de l’efficacité sur les chantiers de construction du Québec », a conclu Charles Milliard.

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il possède une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL.

Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et au Festival de Lanaudière.

  1. Montréal, le 25 novembre 2021 – En réaction à la mise à jour économique présentée aujourd’hui par le ministre des Finances, Éric Girard, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) affirme que le Québec a les moyens de rattraper plus rapidement l’écart de richesse avec l’Ontario si des mesures plus fortes étaient mises... En savoir plus
  2. Montréal, le 24 novembre 2021 – À 24 heures de la présentation de la mise à jour économique par le ministre des Finances Éric Girard, la FCCQ rappelle les attentes du milieu économique envers le gouvernement du Québec afin de pallier aux défis de la rareté de main-d’œuvre. Véritable frein à la relance économique de nos entreprises,... En savoir plus
  3. Mardi 16 novembre dernier s’est tenu l’événement annuel de la Fédération des chambres de commerce du Québec en format hybride. Que ce soit dans le magnifique cadre du Manège Militaire Voltigeurs de Québec ou aux quatre coins du Québec en mode virtuel, cette journée fut l’occasion pour la communauté d’affaires de se retrouver et d’écouter... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!