Publié dans Lettres ouvertes

Immigration : faisons les bons choix

Le premier ministre Philippe Couillard annonçait dimanche que le Québec accueillera davantage d’immigrants de la catégorie économique. Pour la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), il s’agit là d’une bonne nouvelle, mais il faudra mieux sélectionner les immigrants afin d’apporter une réponse aux besoins du marché du travail et de faciliter leur intégration.

Le Québec est déjà au point de revirement démographique, alors que plusieurs régions font face à une baisse de leur population en âge de travailler. Mais alors que les besoins de main-d’œuvre sont en croissance, il est paradoxal et déplorable qu’en même temps, de trop nombreux nouveaux arrivants connaissent le chômage prolongé. En outre, ce chômage entraîne des coûts économiques et sociaux importants, tant pour le Québec que pour les personnes qui sont invitées à s’établir ici.

C’est que le Québec a trop compté sur l’immigration économique fortement scolarisée alors que les besoins du marché du travail pour lesquels les problèmes de recrutement se font sentir se situent surtout au niveau des métiers, comme les soudeurs et les machinistes, voire même au niveau des travailleurs peu qualifiés comme dans les commerces de restauration. C’est aussi que la très vaste majorité des immigrants s’établissent à Montréal ou tout près. L’immigration pourrait contribuer à atténuer la baisse de la population en âge de travailler dans les régions autres que la grande région métropolitaine, mais encore faut-il que les immigrants s’y installent en nombre suffisant et répondent aux besoins économiques locaux.

Nous croyons qu’il est possible de faire mieux en arrimant davantage l’immigration économique avec  les besoins du marché du travail, tout en tenant compte du facteur d’intégration essentiel que constitue la connaissance du français. Nous croyons aussi qu’il est possible de faire mieux dans les régions, en identifiant et en empruntant les pratiques de celles qui obtiennent les meilleurs résultats.

Par ailleurs, même si un nombre accru des personnes immigrantes admises au Québec s’y établissent définitivement, le taux de rétention pour la catégorie des Travailleurs qualifiés a récemment chuté et il demeure dramatiquement faible pour la catégorie des Gens d’affaires, alors qu’il a atteint le plancher historique de 17,5 % en 2012. Le réseautage dans la communauté d’accueil constitue, aux yeux de la FCCQ, l’un des moyens efficaces de favoriser l’établissement permanent au Québec des immigrants entrepreneurs.

Le Québec détient des leviers importants pour agir, notamment grâce aux arrangements en place en matière d’immigration. La FCCQ croit que l’immigration est une opportunité pour le Québec et qu’il n’en tient qu’à nous de les saisir en faisant les bons choix, des choix rationnels, basés avant tout sur l’objectif de servir la croissance économique et la création de la richesse.

  1.   « Peu importe les guides que nous mettons en place, le succès des mesures sanitaires dépend de leur application dans les milieux de travail, par les travailleurs et les entrepreneurs. » – Dr Horacio Arruda. C’est avec un immense honneur que la FCCQ recevait ce matin la présidente du CA et chef de la direction de... En savoir plus
  2. Montréal, 30 juillet 2020 – La FCCQ (Fédération des chambres de commerce du Québec), le CPQ (Conseil du patronat du Québec), la CCMM (Chambre de commerce du Montréal métropolitain), la FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante), et MEQ (Manufacturiers et Exportateurs du Québec) sont extrêmement préoccupés par l’impact sur l’économie de la situation qui escalade dans le... En savoir plus
  3. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) se réjouit de la décision annoncée aujourd’hui par le conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité et de la santé et de la sécurité au travail (CNESST), d’abaisser de façon importante le taux moyen de cotisation des employeurs pour l’année 2021, aux fins du... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!