Publié dans Communiqués

Grève au CN : il faut une intervention urgente des gouvernements pour reprendre les opérations, demande la FCCQ

Par Vice-président Stratégies et affaires économiques

Le conflit de travail touchant les opérations du Canadien National préoccupe grandement la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), qui souhaite une résolution rapide du conflit et réclame des gouvernements une intervention rapide pour favoriser la reprise durable des activités ferroviaires.

« Le secteur ferroviaire est un élément essentiel de la chaîne logistique », rappelle Kathy Megyery, vice-présidente Stratégie et Affaires économiques à la FCCQ. « Le transport ferroviaire de marchandises permet de rejoindre efficacement des marchés importants, mais également d’approvisionner les entreprises en matières premières essentielles à leurs opérations. »

L’arrêt des opérations ferroviaires a des conséquences importantes, non seulement pour l’économie québécoise mais aussi directement pour les entreprises et les ménages québécois et canadiens. « L’absence d’approvisionnement en propane met en péril notamment les opérations agricoles, particulièrement celles des producteurs de grains et de volaille », souligne Kathy Megyery.

« Les producteurs agricoles, qui éprouvaient déjà des difficultés en raison de la neige hâtive cette année, cherchent maintenant des solutions pour remplacer le propane requis pour faire sécher leurs grains et chauffer les bâtiments où se trouve leur bétail », poursuit Kathy Megyery, qui réclame une résolution rapide du conflit pour prévenir d’importantes pertes pour ce secteur.

Intervention politique nécessaire

Pour la FCCQ, bien qu’il y ait eu une proposition d’arbitrage exécutoire volontaire, le temps presse et une solution doit être déployée dans les prochaines heures pour limiter les impacts néfastes pour l’économie, quitte à recourir à une loi spéciale.

« Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, reconduit dans ses fonctions hier, connaît bien les enjeux et peut donc faciliter l’adoption d’une solution rapide. Ce conflit ne doit pas se prolonger et tous les acteurs gouvernementaux concernés par le transport ferroviaire doivent collaborer pour résoudre l’impasse qui bloque la reprise des opérations », conclut Kathy Megyery.

  1. La nouvelle réforme du Programme de l’expérience québécoise (PEQ), annoncée aujourd’hui par le gouvernement du Québec arrive dans un contexte d’incertitude économique où les besoins futurs de main-d’œuvre sont difficiles à évaluer, constate la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). Même si les changements proposés semblent respecter davantage les besoins du marché du... En savoir plus
  2. Dans le contexte actuel lié à la crise de la COVID-19, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), le Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB), les gouvernements du Québec et du Nouveau-Brunswick, avec la collaboration d’Innov&Export PME et des autres parties prenantes, ont pris la décision de reporter, à l’automne 2021, la 8e édition du Rendez-vous Acadie-Québec... En savoir plus
  3. Selon le sondage publié plus tôt cette semaine par l’Institut de recherche sur les PME, en collaboration avec la Fédération des chambres de commerce du Québec, la Mauricie fait partie des régions qui semblent moins ressentir les effets économiques de la COVID-19, avec un indice d’impact régional global de 38,39 %. Source : Le Nouvelliste
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!