Publié dans Communiqués

Érosion des berges – L’heure est aux actions concrètes, affirme la FCCQ

Par Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

Devant les impacts de l’érosion des berges de plusieurs régions côtières québécoises, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) demande la création d’un comité permanent visant la mise en œuvre de solutions concrètes dans la lutte contre ce phénomène, qui menace l’économie des régions touchées.

Dans une résolution de son conseil d’administration adoptée aujourd’hui, la FCCQ demande que « ce comité permanent soit doté des ressources techniques et financières nécessaires à la réalisation de son mandat et aux interventions dans les communautés ». De nombreuses régions côtières voyant en effet leurs infrastructures menacées par l’érosion des berges et les crues subites des eaux, la FCCQ croit qu’il faut prévoir des investissements importants pour solidifier ou déménager certaines routes ou certaines installations.

« Il sera essentiel d’inclure la communauté d’affaires des régions touchées au sein des comités nationaux et régionaux sur la question », insiste Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ. « Les entreprises et les chambres de commerce sont bien au fait des préoccupations locales, tant du point de vue économique qu’humain. Par leur implication, elles permettront que les initiatives visant à réduire l’effet de l’érosion des berges correspondent aux besoins des communautés côtières. »

À la suite des événements météorologiques de décembre 2016, la FCCQ et les chambres de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup, de la Baie-des-Chaleurs, de la MRC Rocher Percé, de la Haute-Gaspésie, de Matane, des Iles-de-la-Madeleine, de Port-Cartier, de Manicouagan, de Sept-Îles et la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé avaient demandé aux gouvernements du Canada et du Québec de poser des gestes concrets, à court terme, pour éviter de revivre la paralysie des zones côtières survenue à ce moment, mais aussi pour planifier des solutions durables pour la protection des infrastructures indispensables au développement économique des régions concernées.

« Alors que les experts soulignent les fortes probabilités de répétition des phénomènes météorologiques extrêmes, qui causent entre autres l’érosion des berges, nous demandons aux divers paliers de gouvernement de planifier sans attendre les sommes requises dans leurs budgets respectifs et d’agir, de concert avec les gens d’affaires et les leaders des communautés côtières concernées, devant ces impacts climatiques qui fragilisent l’économie de plusieurs régions du Québec », conclut Stéphane Forget.

À propos de Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

Stéphane Forget est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. À la FCCQ depuis 2014, il a d’abord occupé le poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif,  à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec.

Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal  (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal. Au printemps 2019, il a obtenu la désignation d’administrateur de sociétés certifié (ASC).

Monsieur Forget est membre du Conseil et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

  1. L’attribution d’un contrat de 500 M$ pour l’entretien et la modernisation de trois frégates à Chantier Davie Canada Inc., permettra de consolider environ 400 emplois spécialisés pour les 10 prochaines années, souligne la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). « L’annonce d’aujourd’hui emboîte le pas pour que les chantiers maritimes québécois, notamment Chantier... En savoir plus
  2. SOMMAIRE DES TÂCHES Services aux membres Responsabilité partagée dans les relations avec les membres en effectuant des appels de bienvenue, répondre aux diverses demandes et promouvoir les services et avantages commerciaux. Soutien systématique sur les comptes recevables, sur le paiement des cotisations et des renouvellements. Mise à jour des dossiers des membres dans le CRM... En savoir plus
  3. Les investissements de 22,5 M$ du Programme d’aide pour les dessertes aériennes régionales, d’ici 2022, doivent permettre d’améliorer les installations aéroportuaires régionales à travers le Québec, en plus d’inciter à l’implantation de nouvelles dessertes aériennes, croit la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). La demande en ce sens est importante et souvent spécifique.... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!