Publié dans Communiqués

Énoncé économique de l’automne : poursuivre la stimulation de l’économie sans oublier le retour à l’équilibre budgétaire

Dans le cadre du dépôt de l’Énoncé économique de l’automne par le ministre des Finances, Bill Morneau, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) demande au gouvernement du Canada de se donner un plan de résorption du déficit et de retrouver l’équilibre budgétaire.

L’an dernier, la FCCQ avait accepté l’orientation du gouvernement de faire des déficits afin de financer des dépenses structurantes en infrastructures. Même si le déficit annoncé aujourd’hui est moins important que celui annoncé au budget de mars dernier, la FCCQ est d’avis que le gouvernement doit rapidement mettre en place des mesures de contrôle afin d’éviter l’accroissement du déficit prévu, attribuable à l’écart entre les dépenses et les revenus courants.

« Il est préoccupant de ne voir aucune mesure visant le retour à l’équilibre budgétaire avant cinq ans », affirme Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

La FCCQ accueille favorablement l’intention du gouvernement du Canada de poursuivre ses investissements dans les programmes d’infrastructures. Elle invite le gouvernement à continuer d’investir dans des projets qui ont une valeur stratégique pour l’économie canadienne, le tout dans un cadre d’ententes avec les gouvernements des provinces.

Ainsi, la FCCQ souligne la volonté du gouvernement de mettre rapidement en place une recommandation issue du Conseil consultatif en matière de croissance économique qui proposait la création de la Banque canadienne de développement de l’infrastructure, qui aura pour mission d’attirer des capitaux privés dans le montage financier de nouveaux projets, ainsi que dans la rénovation d’infrastructures existantes. La FCCQ est favorable à la participation de capitaux privés au financement de ces projets. Elle accueille tout aussi favorablement la création du nouvel organisme Investir au Canada qui vise à attirer davantage d’investissements étrangers au pays.

« Le gouvernement du Canada doit faire preuve de vision avec des mesures pour soutenir à long terme la croissance et la compétitivité de notre économie. Cependant, l’équilibre de nos finances publiques, dans un horizon prévisible, doit faire partie de cette vision », conclut Stéphane Forget.

  1. Le projet Un emploi en sol québécois est une initiative de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) financée par le gouvernement du Québec visant à favoriser l’intégration en emploi des personnes immigrantes dans les régions du Québec. Appuyé par les chambres de commerce présentent dans les différentes municipalités, le déploiement des activités... En savoir plus
  2. À titre de conseiller(ère) communication et publications numériques, votre rôle sera central au sein de l’équipe des communications et de celle de la FCCQ en général. Vos responsabilités seront à la fois stratégiques et opérationnelles, visant la promotion et le rayonnement de l’organisation et des multiples projets portés par les différentes équipes. Vous relèverez directement... En savoir plus
  3. Grâce à son vaste réseau de près de 130 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Étant le plus important réseau de gens d’affaires... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!