Publié dans Communiqués

Élections québécoises: la FCCQ dévoile sa plateforme électorale « 22 recommandations pour 2022 »

Par Charles Milliard
Président-directeur général

Montréal, le 30 mai 2022 – En marge des prochaines élections québécoises, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) présente aujourd’hui 22 recommandations pour 2022. Cette plateforme électorale contient les attentes de la communauté d’affaires en vue de la campagne électorale à venir, afin que les partis politiques puissent présenter les mesures répondant aux besoins du Québec et de ses régions.

Des solutions pour contrer la rareté de main-d’œuvre, les attentes en économie et innovation, ainsi que les besoins en développement régional sont notamment au cœur de cette plateforme électorale. La FCCQ y amène également des propositions en matière de santé, en gestion de l’état et pour accroître la performance environnementale du Québec.

« Notre plateforme regroupe les principales attentes nationales exprimées par notre réseau dans les 17 régions du Québec, autant chez les chambres de commerce que les entreprises de tous les secteurs économiques que nous représentons. Nous proposons des mesures concrètes que les partis politiques peuvent reprendre à l’intérieur de leur plateforme et ultimement, durant le prochain mandat gouvernemental », a affirmé Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

Pénurie de la main-d’œuvre : Une priorité du prochain mandat

Pour la FCCQ, il sera important de définir et d’augmenter notre capacité d’accueil afin de rejoindre le niveau des besoins de main-d’œuvre provenant de l’immigration. Elle estime que le Québec peut faire beaucoup mieux pour réduire les délais de traitement des candidats à l’immigration économique.

« Il est nécessaire d’asseoir l’établissement des seuils annuels sur des faits, en favorisant une lecture commune de la situation afin d’éviter les changements de cap abrupts et d’éclairer la décision. C’est que notre capacité d’intégration des nouveaux arrivants constitue un enjeu important auquel le gouvernement devra traiter en priorité dans le prochain mandat. Sur le terrain, trop de lacunes sont observées actuellement en francisation, dans la reconnaissance des compétences, dans la régionalisation entre autres, ce qui nuit grandement à l’intégration », a poursuivi M. Milliard.

La FCCQ présente également des mesures incitatives pour les travailleurs expérimentés à demeurer sur le marché du travail, pour favoriser la mobilité de la main-d’œuvre en région ainsi que pour permettre aux travailleurs d’investir dans leur propre formation, via l’instauration d’un régime volontaire d’épargne formation continue.

Combler les besoins en logements locatifs, en services de garde éducatifs et en transport aérien régional

En matière de développement régional, le gouvernement devra au cours des prochaines années consacrer des efforts importants afin de s’attaquer à la pénurie de logements locatifs et combler le manque de places en services de garde éducatifs. Ces deux grandes problématiques ont des conséquences économiques considérables, alors que 85% des entreprises ont répondu à un sondage de l’Observatoire FCCQ dans les derniers mois, que le manque de places en services de garde éducatifs avait un impact néfaste sur le développement des entreprises. La FCCQ demande aussi qu’il y ait un suivi étroit quant aux résultats des récentes annonces gouvernementales en ce qui a trait aux prix des billets, au volume de passagers et à la rentabilité des lignes aériennes régionales.

« Les gens d’affaires particulièrement en région nous interpellent énormément sur la pénurie de logements locatifs et le manque de places en services de garde éducatifs. Il s’agit de freins au développement des entreprises, auxquels celles-ci doivent faire face pour attirer de la main-d’œuvre en région et pour combler les nombreux postes vacants, en plus des retards et du taux d’absentéisme plus élevé. Il y a un réel lien direct entre ces enjeux », constate Charles Milliard.

Dans une perspective de faciliter les transferts d’entreprises et le repreneuriat, la FCCQ propose d’assouplir les règles pour permettre aux entrepreneurs cédants d’effectuer un transfert de contrôle graduel de leur entreprise, plutôt que de maintenir l’obligation d’un transfert à 50% + 1 pour bénéficier des mesures d’exonération fiscale.

Soutenir les entreprises dans l’innovation au Québec

La plateforme 22 recommandations pour 2022 de la FCCQ aborde également des mesures concrètes pour accélérer les investissements des entreprises dans leur transition technologique et en innovation dans toutes les régions du Québec, notamment dans le secteur manufacturier.

La Loi 64 a amené des coûts de conformité en matière de cybersécurité, et les préoccupations exprimées, en particulier chez les PME, ont été nombreuses. Il serait nécessaire pour la FCCQ de mettre en place un programme d’aide financière destiné aux PME afin de compenser une partie des dépenses requises pour se conformer aux différentes dispositions de la Loi 64, dont les plus importantes entreront en vigueur en septembre 2023. La FCCQ s’attend aussi du prochain gouvernement, à ce qu’il fasse adopter un projet de loi encadrant l’utilisation des données de santé au Québec, dans l’esprit de l’actuel projet de loi 19.

« Un coup de pouce à l’innovation et à la qualité des contrats publics au Québec, passe également par une révision des critères d’octroi pour ne plus simplement choisir le soumissionnaire sur la base du plus bas prix conforme », a conclu Charles Milliard.

Pour consulter la plateforme résumée 22 recommandations pour 2022 de la FCCQ : ici

Pour consulter la plateforme complète 22 recommandations pour 2022 de la FCCQ : ici

À propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

Grâce à son vaste réseau de 130 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant, concurrentiel et durable.

-30-

Laurent Corbeil
Conseiller aux communications et attaché de presse
Fédération des chambres de commerce du Québec
T. 514 844-9571 poste 3602 | C. 514-827-3723
laurent.corbeil@fccq.ca

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il possède une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL.

Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et de la Fondation du Cegep de Lévis et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et au Festival de Lanaudière.

  1. La recherche permanente d’alternatives pour contribuer au développement économique et social du Québec a mobilisé la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Réseau des Sociétés d’aide au développement des collectivités et les Centres d’aide aux entreprises (SADC+CAE) pour soutenir des activités qui facilitent l’adoption de la technologie numérique par les petites... En savoir plus
  2. Montréal, 10 juin 2022 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) est fière d’annoncer aujourd’hui les noms des lauréats de son Gala des chambres de commerce! Présenté par le Régime d’assurance collective des chambres de commerce (RACCC), ce concours incontournable met à l’honneur les bénévoles, employés et chambres de commerce qui se sont... En savoir plus
  3. Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) et la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) sont fiers d’annoncer le lancement de la période de mise en candidature du prix Maurice-Pollack. Depuis 10 ans, ce prix honore les entreprises qui, de par leurs pratiques innovantes en gestion de la diversité ethnoculturelle,... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!