Publié dans Communiqués

Discours d’ouverture: la réduction de l’écart de richesse et la décarbonation de notre économie, des priorités partagées par la communauté d’affaires

Par Charles Milliard
Président-directeur général

Montréal, le 30 novembre 2022 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) partage plusieurs des priorités énoncées par le Premier ministre François Legault dans son discours d’ouverture, mais rappelle l’importance de bien accompagner les entreprises dans les différentes transitions auxquelles elles sont conviées.

« Nous accueillons très favorablement la volonté du gouvernement de concilier la création de richesse à la nécessaire lutte aux changements climatiques. Le Québec regorge d’énergies vertes qui nous permettent non seulement de se démarquer sur la scène mondiale, mais aussi à une multitude d’entreprises de différents secteurs économiques, à pouvoir améliorer leurs opérations pour réduire leur empreinte carbone, et ultimement le sort de notre planète », a affirmé Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

« D’autres défis comme la pénurie de main-d’œuvre et la transformation numérique ont des impacts bien réels sur les activités des entreprises québécoises. Il serait important pour l’État québécois d’accompagner les entreprises dans ces différentes transitions si l’on veut atteindre ces objectifs, tout en améliorant notre compétitivité. Pour cela, la FCCQ et le réseau des chambres de commerce seront des partenaires-clés et continueront d’offrir leur collaboration habituelle au gouvernement », a soutenu M. Milliard.

L’achat local et la décarbonation pour rattraper notre écart de richesse

La FCCQ, il est réjouissant d’entendre à nouveau le premier ministre placer l’achat local au cœur de ses priorités économiques.

« Le premier ministre a mentionné que l’État québécois devait être un modèle en termes d’achat local, en ayant plus d’achats du gouvernement auprès de nos entreprises québécoises. Pour que le gouvernement du Québec puisse atteindre cet objectif, il est impératif de pousser plus loin la stratégie actuelle et d’enfin éliminer la règle désuète du plus bas soumissionnaire conforme pour privilégier des critères de qualité, de durabilité, d’innovation et de performance environnementale  », a rappelé Charles Milliard.

La FCCQ vient tout juste de dévoiler un important Guide sur la décarbonation afin  de doter les entreprises d’un outil de suivi pour réduire leurs émissions de GES et avoir une meilleure gestion de leurs ressources. La publication de ce guide est un des nombreux signes démontrant la volonté affirmée de la communauté d’affaires d’agir concrètement pour rendre notre économie plus verte.

La réduction du fardeau bureaucratique doit être une priorité

Plusieurs des priorités mises de l’avant dans le discours inaugural répondent à des enjeux réels, mais sont aussi de nature à alourdir le fardeau administratif et règlementaire des entreprises québécoises. L’application de nouvelles lois, notamment en matière de renforcement de la langue française et de protection des renseignements personnels, doit être assortie de mesures d’accompagnement tangibles pour préserver la compétitivité de nos entreprises.

Enfin, la FCCQ recommande toujours que les seuils d’immigration annuels soient établis sur la base de faits et d’études, en favorisant une lecture commune de la situation afin d’éviter les changements de cap abrupts.

« Pour lutter contre la pénurie de main-d’œuvre, rendre les cotisations au RRQ facultatives après 65 ans est une mesure intéressante, mais on ne peut se priver d’aucun levier d’action. Il est crucial de ne laisser de côté aucun bassin de travailleurs potentiels. Des mesures incitatives pour les travailleurs expérimentés, mais aussi pour favoriser la mobilité de la main-d’œuvre en région ainsi que pour permettre aux travailleurs d’investir dans leur propre formation, via l’instauration d’un régime volontaire d’épargne formation continue », a conclu Charles Milliard.

À propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

Grâce à son vaste réseau de 123 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 45 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

-30-

Renseignements :

Laurent Corbeil
Conseiller aux communications et attaché de presse
Fédération des chambres de commerce du Québec
T. 514 844-9571 poste 3602 | C. 514-827-3723
laurent.corbeil@fccq.ca

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il possède une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL.

Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et de la Fondation du Cegep de Lévis et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et au Festival de Lanaudière.

  1. Montréal, le 2 février 2023 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) appuie le principe du projet de loi n° 3 qui établirait enfin un cadre clair en matière d’utilisation des renseignements de santé. La FCCQ considère que l’approche du Québec en matière d’utilisation des données de santé doit s’articuler autour de... En savoir plus
  2. Montréal, le 31 janvier 2023 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) recommande de limiter à 3% la hausse des tarifs d’électricité prévue cette année pour les entreprises québécoises, au même titre que les clients résidentiels, afin d’atténuer les impacts de l’inflation. C’est ce qu’elle va présenter ce matin au ministre de... En savoir plus
  3. Montréal, Toronto, Calgary, Moncton, le 26 janvier 2023 — Annoncée en avant-première dans le cadre du XVIIIe Sommet de la francophonie qui s’est tenu à Djerba en novembre 2022, la création de l’Alliance de la francophonie économique canadienne (AFEC) se concrétise aujourd’hui. Composée de quatre membres fondateurs, à savoir le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA),... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!