Publié dans Communiqués

Des mesures supplémentaires bienvenues pour appuyer le recrutement et l’intégration des nouveaux immigrants dans les entreprises québécoises, croit la FCCQ

Par Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

L’investissement de 54 millions de dollars sur deux ans viendra appuyer et faciliter les démarches déjà en cours des entreprises québécoises, croit la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

« Les entreprises n’ont pas le choix de mettre en place des stratégies afin de maximiser le recrutement, notamment à l’international, tout en assurant une intégration des travailleurs immigrants au sein de leur milieu de travail. L’annonce d’aujourd’hui va donc faciliter les démarches déployées par les entreprises, et les encourager en réduisant notamment, les frais associés à celles-ci », soutient Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

La FCCQ souligne les quatre nouvelles mesures destinées aux entreprises souhaitant recruter des travailleurs étrangers temporaires. Le recrutement de ces travailleurs est actuellement la façon la plus facile et efficace de trouver de la main-d’œuvre à l’international.

« Les travailleurs étrangers temporaires devraient permettre de répondre à des besoins ponctuels, comme ceux associés aux emplois saisonniers. Le Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) doit être un complément à un système d’immigration permanente plus efficient et plus rapide », affirme Stéphane Forget. Alors que le gouvernement du Québec poursuit ses réflexions quant aux seuils d’immigration 2020-2022, la FCCQ rappelle la nécessité de les augmenter significativement à 60 000 immigrants par année.

De plus, la bonification de 33,9 M$ du Programme d’aide à l’intégration des immigrants et des minorités visibles (PRIIME) ainsi que du Programme d’intégration en emploi de personnes formées à l’étranger référées par un ordre professionnel (IPOP) est bienvenue, soutient la FCCQ. C’est une annonce importante pour tous les milieux de travail québécois, car cela permettra de maximiser l’intégration des nouveaux travailleurs dans nos entreprises.

« Les employeurs ont besoin de soutien et de nombreuses entreprises sont toujours à la recherche de solutions à leurs enjeux de main-d’œuvre. Nous devons continuer à trouver des solutions novatrices en vue de pallier ce défi », conclut Stéphane Forget.

À propos de Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

Stéphane Forget est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. À la FCCQ depuis 2014, il a d’abord occupé le poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif,  à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec.

Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal  (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal. Au printemps 2019, il a obtenu la désignation d’administrateur de sociétés certifié (ASC).

Monsieur Forget est membre du Conseil et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

  1. Alors qu’il y a plus de 114 000 postes à combler dans les entreprises québécoises, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) croit que les mesures permettant d’intégrer davantage de jeunes au marché du travail font partie intégrante de la solution à la pénurie de main-d’œuvre. Selon des données gouvernementales, 54 % des besoins... En savoir plus
  2. Au cours d’un dîner-conférence de la série RV Affaires de la FCCQ, Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation a pris la parole sous le thème Investissement Québec : Développer, innover et exporter.  Le ministre de l’Économie et de l’Innovation a abordé la réforme actuelle d’Investissement Québec et a échangé sur le développement économique... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!