Publié dans Communiqués

Décès de M. Bernard Landry: La FCCQ souligne son importante contribution au développement économique et sa confiance dans l’entrepreneuriat québécois

Par Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) tient à souligner l’apport de l’ancien premier ministre Bernard Landry au développement économique du Québec. Celui qui a été chef du gouvernement du Parti Québécois de 2001 à 2003 a contribué à l’essor des technologies de pointe, une des forces économiques du Québec d’aujourd’hui, par la création notamment de la Cité du multimédia et de la Cité du commerce électronique.

« Bernard Landry aura mis son talent, ses grandes connaissances économiques et sa passion du Québec au service de son développ6ement et de sa croissance. Fervent défenseur du libre-échange, il aura toujours cru dans la capacité des entrepreneurs et des entreprises québécoises à se développer et croître ici ainsi que sur la scène internationale », souligne Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

Pour la FCCQ, les politiques que l’ancien premier ministre a mises en place, que ce soit à ce titre ou en tant que ministre des Finances, ministre du Développement économique ou ministre des Relations internationales, ont toujours donné une place importante au secteur privé, qu’il considérait comme un moteur de l’économie. On reconnaîtra aussi l’entente historique avec les Cris du Nord-du-Québec, la Paix des braves, comme une de ses grandes réalisations, qui témoigne de sa profonde conviction de la capacité de tous les Québécois de contribuer au développement économique.

« Au nom de la Fédération des chambres de commerces du Québec, nous désirons offrir à sa famille, ses proches et celles et ceux qui l’ont accompagné au cours de sa carrière, nos plus sincères condoléances », conclut Stéphane Forget.

À propos de Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

Stéphane Forget est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. À la FCCQ depuis 2014, il a d’abord occupé le poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif,  à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec.

Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal  (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal. Au printemps 2019, il a obtenu la désignation d’administrateur de sociétés certifié (ASC).

Monsieur Forget est membre du Conseil et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

  1. L’accès aux services et soins de santé doit être facilité, de manière équitable, croit la FCCQ. L’intention du gouvernement de permettre aux pharmaciens de poser de nouveaux actes médicaux, tels la prescription et l’administration de certains médicaments, dont les vaccins, démontre que la prestation de soins et services de santé par des pharmacies communautaires peut... En savoir plus
  2. Au cours d’un dîner-conférence de la série RV Affaires de la FCCQ, Catherine Dagenais, présidente et chef de la direction de la Société des alcools du Québec (SAQ) a pris la parole sous le thème Inspirés par nos clients. Ouverts sur le monde.  La présidente et chef de la direction de la SAQ a abordé l’importance... En savoir plus
  3. Tout en étant d’accord avec la nécessité d’offrir à tous les Canadiens l’accès aux médicaments dont ils ont besoin, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) compte rappeler au gouvernement du Canada l’importance de laisser la possibilité aux employeurs de choisir d’offrir un régime bonifié, à titre d’outil d’attraction de main-d’œuvre mais aussi... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!