Publié dans Communiqués

De nouveaux droits préliminaires injustifiables du Département du commerce des États-Unis

Par Stéphane Forget, MBA
Président-directeur général

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) trouve injustifiée la volonté du Department of Commerce (DOC) des États-Unis d’imposer de nouvelles sanctions commerciales contre d’importantes entreprises québécoises. Il s’agit cette fois des droits compensatoires préliminaires pouvant aller jusqu’à 10% sur nos exportations américaines de papier non couché à base de pâte mécanique.

« Si cette décision est confirmée en mai prochain, cela impactera négativement des entreprises de l’industrie des pâtes et papiers, ainsi que sur le développement économique de plusieurs régions. Nos entreprises québécoises respectent les règles entourant le commerce international. La plainte de NORPAC est donc non fondée », a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

« Le secteur des pâtes et papiers représente des emplois de qualité dans plusieurs régions du Québec, sans parler de l’impact positif sur leur économie. La moitié des exportations canadiennes de papier journal et de papier d’impression provient du Québec. Il est nécessaire d’assurer la compétitivité de nos entreprises exportant leurs produits au sud de la frontière », a poursuivi M. Forget.

Des impacts négatifs également pour des entreprises aux États-Unis

Ces décisions amènent de l’incertitude pour plusieurs secteurs industriels, nuisent à la compétitivité de nos entreprises québécoises en plus d’augmenter les coûts de production pour les entreprises américaines. Ces conséquences amènent même des élus du Congrès à Washington à condamner cette prise de position du DOC.

« Dans un contexte où cette décision aura également des impacts sur les entreprises américaines, il est impératif de partager ces préoccupations avec nos homologues américains. Il faut de part et d’autre de la frontière dénoncer ces sanctions commerciales injustifiées. De notre côté, nous poursuivrons le dialogue avec nos partenaires des autres chambres de commerce canadiennes et américaines concernant ces questions importantes », a conclu Stéphane Forget.

À propos de Stéphane Forget, MBA
Président-directeur général

Stéphane Forget est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. À la FCCQ depuis 2014, il a d’abord occupé le poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif,  à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec.

Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal  (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal.

Monsieur Forget est membre du Conseil et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

  1. L’annonce du déploiement sur le terrain des conseillers aux entreprises des bureaux de Services Québec, avec la Grande corvée annoncée ce matin par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, et l’évaluation de la situation de la main-d’œuvre québécoise, sont les bienvenues et démontrent que le contexte du marché... En savoir plus
  2. L’inscription à la liste des fournisseurs hors Québec inscrits au fichier de la taxe de vente du Québec (TVQ) par 76 entreprises étrangères proposant des produits ou services en ligne aux consommateurs québécois démontre la nécessité d’établir l’équité fiscale tant demandée par les entreprises numériques québécoises estime la Fédération des chambres de commerce du Québec... En savoir plus
  3. SOMMAIRE DES TÂCHES Travaillant sous la supervision du directeur aux communications de la FCCQ et en étroite collaboration avec le graphiste/webmestre, le conseiller aux communications et publications numériques assiste la direction dans ses fonctions de communications externes et internes – pour accroître la visibilité auprès des médias traditionnels et sociaux, préparer les différents outils de... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!