Publié dans Communiqués

Consultations particulières sur le Projet de loi 72: Secourir l’industrie de la restauration passe par une modernisation rapide de la réglementation en matière d’alcool

Par Charles Milliard
Président-directeur général

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) appuie les mesures prévues au projet de loi 72 pour venir en soutien aux restaurateurs, déjà fortement impactés par la crise sanitaire. En effet, l’autorisation de livraison d’alcool par des tiers constitue une mesure concrète d’aide aux restaurateurs et à leurs fournisseurs qui était très attendue. Dans son mémoire présenté aujourd’hui aux membres de la Commission des institutions et à la ministre de la Sécurité publique, Mme Geneviève Guilbault, la FCCQ soumet également une série de propositions visant à bonifier ce projet de loi.

Depuis le début de la crise sanitaire, la FCCQ a réitéré ses demandes pour moderniser le régime applicable aux permis d’alcool. « La situation est critique pour les entrepreneurs québécois et la restauration figure comme l’un des secteurs les plus affectés par la crise sanitaire. Cette mesure réclamée par l’industrie et les consommateurs vient en aide aux restaurateurs qui poursuivent leurs activités par la livraison et le service au comptoir », a déclaré Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

Ces mesures législatives autoriseront la livraison d’alcool par un intermédiaire, et viendront soutenir l’économie d’un secteur déjà fortement touché. « Les mesures contenues dans ce projet de loi sont essentielles pour aider nos restaurateurs. Pour faire face à cette période de turbulences, les acteurs du secteur ont besoin qu’on leur prête main-forte rapidement. La FCCQ suggère ainsi une adoption et une application avant la fin de la présente session parlementaire, » a ajouté Charles Milliard.

Protéger les locataires commerciaux contre l’éviction

L’occasion est donnée à l’Assemblée nationale d’envoyer un puissant signal d’appui aux entrepreneurs situés dans l’ensemble des régions du Québec. En ce sens, la FCCQ propose d’ajouter des dispositions de protection des locataires commerciaux contre l’éviction et la saisie de biens en période d’état d’urgence sanitaire, semblables à ce que l’on retrouvait dans le projet de loi 61.

Aller plus loin, pour plus d’efficacité 

Par ailleurs, la FCCQ recommande d’inclure au projet de loi 72 d’autres mesures complémentaires pour apporter une aide concrète aux restaurants et aux autres entreprises :

  • Accélérer l’entrée en vigueur des dispositions de la Loi 170 permettant de moderniser et simplifier la réglementation concernant la vente des boissons alcooliques et l’obtention des permis.
  • Procéder à un changement d’indexation du prix minimum sur la bière en fonction de l’inflation alimentaire.
  • Permettre à des restaurants de vendre, pour consommation sur place, des boissons infusées au cannabis en vue de leur réouverture post-COVID.

« Ces propositions d’allègements réglementaires sont complémentaires à celles que nous avons formulées dans le cadre de l’étude du projet de loi 66 sur la relance économique. Nous savons que les prochaines semaines seront décisives pour l’industrie et ces mesures sont nécessaires pour éviter que d’autres entreprises mettent la clé sous la porte », a conclu Charles Milliard.

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il a une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL. Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et à la Fondation Armand-Frappier.

  1. Relève de : Directeur principal, Événements corporatifs et du concours Les Mercuriades Sommaire des tâches Relevant du directeur principal, événements corporatifs et du concours Les Mercuriades, le/la coordonnateur/trice pour les événements corporatifs travaillera à la réalisation d’activités et d’événements entourant la gouvernance qui impliquera les membres du conseil d’administration de la FCCQ désignés et établira et... En savoir plus
  2. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) accueille favorablement un bon nombre de mesures annoncées à l’occasion de l’énoncé économique de l’automne, par la ministre des Finances du Canada, l’honorable Chrystia Freeland. Dans ce contexte de crise sanitaire, elle soutient que certains ajustements seront nécessaires pour les prochaines actions gouvernementales. La FCCQ demande... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!