Publié dans Billets de blogue

Combler le déficit de compétences par les stages et le Programme de formations de courte durée (COUD)

Par Charles Milliard
Président-directeur général

L’adéquation emploi-formation n’est pas seulement qu’une question quantitative. Il ne faut pas oublier que les difficultés de recrutement des employeurs sont aussi liées à un déficit de compétences nécessaires à l’emploi. Aux yeux des employeurs, les diplômés de tous les ordres d’enseignements accusent un déficit de compétences sur le plan du savoir-faire ainsi que du savoir-être. La raison est simple, ces éléments des compétences, contrairement au savoir, ne s’acquièrent guère sur les bancs d’école et d’institutions d’enseignement.  

La FCCQ croit qu’il existe une manière efficace de valoriser la formation et de développer le savoir-faire et le savoir-être : soit la formation en milieu de travail, notamment à l’aide de stages. Bien que les stages en entreprise puissent être déclinés sous différentes formes, il existe une approche qui permet un maillage entre la formation générale et la formation en milieu de travail. Il s’agit de l’approche de formation duale. Inspirée du modèle allemand, la formation duale permet aux étudiants de prendre part au marché du travail et de poursuivre leurs études. Cette approche représente une solution efficace pour le développement de compétences, qu’elles soient portées sur le savoir-être ou encore le savoir-faire. D’ailleurs, le taux de chômage des jeunes est généralement moindre dans les pays qui possèdent un système d’apprentissage basé sur les stages en entreprise. Les jeunes sont de plus en plus nombreux à envisager ces systèmes, plus en phase avec les réalités des entreprises.  

Vous souhaitez accueillir un stagiaire au sein de votre entreprise, nous avons les ressources pour vous accompagner dans votre recherche : programme accueillez un stagiaire 

Développer ses compétences directement en entreprise – l’offre des COUD 

En outre, les stages permettent aux entreprises de répondre à leurs besoins de main-d’œuvre, car, dans la très vaste majorité des cas, le stagiaire est engagé à la fin de ses études. Les résultats de recherches indiquent qu’il s’agit en fait du principal motif qui incite les entreprises à accueillir un stagiaire. Au Québec, les programmes duals sont offerts par les programmes de formation de courte durée, également connue sous l’acronyme COUD. 

Au cours des dernières années, les formations COUD ont été un succès et on permit le développement nécessaire des compétences des travailleurs en milieu d’entreprise. Malgré des résultats positifs, l’offre des formations COUD demeure limitée à certains secteurs d’activités et  seulement accessible sous la forme de projet pilote.  

Considérant que le marché de l’emploi est en mutation et que le développement de compétences est à présent une nécessité, la FCCQ est d’avis que l’offre des formations COUD devrait être plus largement répandue et surtout assurer le maintien des programmes mis en place. Pour y parvenir, il sera nécessaire de pérenniser et bonifier le financement des formations COUD afin d’assurer une offre aux secteurs économiques qui sont confrontés à une rareté de main-d’œuvre. De plus, toute élaboration de programme de formation menant à un emploi devrait évaluer la possibilité d’être offerte sur le format COUD. 

C’est pour ces raisons que la FCCQ recommande la mise sur pied d’une nouvelle stratégie de formation en entreprise, qui permettrait de bonifier et généraliser l’offre de formations COUD aux entreprises.

Notre prochain billet de blogue traitera du régime volontaire d’épargne formation continue (RVEFC). 

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il possède une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL.

Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et de la Fondation du Cegep de Lévis et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et au Festival de Lanaudière.

  1. Montréal, le 15 avril 2024 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Banque Scotia sont heureuses d’annoncer la conclusion d’un partenariat visant à renforcer l’ambition internationale des entreprises québécoises. Par cette entente, la Banque Scotia devient le présentateur officiel des « RV internationaux COREX. », l’une des séries phares du programme COREX... En savoir plus
  2. Dans le cadre de sa planification stratégique 2024-2027, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a mandaté Étude Économique Conseil (EEC Canada) afin de mener une étude sur la perception de ses membres, partenaires et principales parties prenantes, ainsi qu’une analyse d’impact social et économique de ses activités. EEC Canada procédera par échantillonnage.... En savoir plus
  3.   Qui sommes-nous : Cumulant plus de 114 ans d’existence, nous sommes le plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec. Avec près de 120 chambres de commerce et plus de 1 000 membres corporatifs, nous représentons plus de 45 000 entreprises réparties à travers l’ensemble du territoire québécois œuvrant dans tous les secteurs... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!