Publié dans Communiqués

Centre de croissance accélérée – États-Unis : un outil supplémentaire pour les entreprises exportatrices, dit la FCCQ

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) voit dans la mise sur pied du Centre de croissance accélérée aux États-Unis (le Centre), tel qu’annoncé aujourd’hui par la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, un outil supplémentaire pour les entreprises exportatrices. Le Centre, qui relèvera de la délégation du Québec à New York, permettra de réunir les meilleurs conseillers-experts et d’offrir un coaching ciblé aux entreprises du Québec dans ces marchés.

« Nous croyons dans le rôle d’accompagnateur de l’État pour appuyer les entreprises et qu’elles profitent de mesures à l’exportation mises en place, notamment dans un contexte favorable créé par la valeur de notre dollar. Nous considérons que les services sur mesure que prévoit offrir le Centre constitueront un moyen pour les entreprises d’accroître leur potentiel de succès, en leur procurant une meilleure connaissance des marchés », a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ. « Il s’agit d’un outil supplémentaire qui bénéficiera aux entreprises du Québec qui veulent être actives sur le marché du Nord-Est américain ».

La FCCQ voit d’un bon œil la collaboration du Centre avec les délégations du Québec à Boston et à Chicago ainsi qu’avec l’Espace CDPQ en complémentarité avec les programmes d’Export Québec, qui constituera, selon elle, une offre de service complète, compétente et branchée directement sur les réalités des marchés.

« Quand on sait que le Québec exporte davantage vers le Nord-Est américain que vers la Chine, la France, l’Allemagne, le Mexique et le Royaume-Uni réunis, on ne peut que saisir l’importance d’offrir un soutien supplémentaire aux nouvelles entreprises qui veulent y entrer. C’est un souci quotidien que nous avons à la FCCQ et c’est dans cette optique que nous avons développé le Programme COREX des corridors de commerce entre le Québec et les États de la Nouvelle-Angleterre, qui facilite l’accès au marché du Nord-Est américain pour les entreprises », a conclu Stéphane Forget.

  1. Pour les PME et les centaines de milliers de travailleurs de l’industrie touristique québécoise, l’annonce d’investissements de 58,5 M$ d’aide financière pour la création ou l’amélioration des expériences touristiques est une bonne nouvelle, affirme la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). « L’industrie touristique québécoise est bien diversifiée, attire de nombreuses catégories de... En savoir plus
  2. S’il y a une chose qui ne change pas, en politique, c’est la lourdeur qui entrave les discussions entre Québec et Ottawa sur le financement des infrastructures.  Peu importe les gouvernements au pouvoir, on assiste toujours au lancement de programmes de soutien aux infrastructures de plusieurs milliards de dollars, puis on négocie avec les provinces... En savoir plus
  3. L’octroi d’un contrat pour la construction de deux traversiers au chantier naval de Davie, à Lévis, permettra de sécuriser plus de 400 emplois spécialisés et de consolider l’expertise navale québécoise, ce que la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) considère une bonne nouvelle pour toute la chaîne d’approvisionnement du chantier lévisien et pour... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!