Publié dans Communiqués

Aide aux Entreprises en Régions en Alerte Maximale (AERAM): Un nouveau remboursement qui arrive à point nommé pour les entreprises en réouverture

Par Charles Milliard
Président-directeur général

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) accueille positivement le remboursement supplémentaire des frais fixes des entreprises pouvant amorcer leur réouverture qui a été annoncé par le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, aujourd’hui.

Cette bonification du volet « Aide aux Entreprises en Régions en Alerte Maximale » (AERAM) des programmes d’aide gouvernementaux (PACTE et PAUPME) s’adresse aux entreprises qui pourront rouvrir leurs portes au cours des prochaines semaines. Il leur permettra de bénéficier de remboursements supplémentaires de leurs frais fixes pendant le mois ou les deux mois suivant leur réouverture, en fonction de la durée de la fermeture qui leur aura été imposée par le gouvernement.

« Nous avons souligné à plusieurs reprises la nécessité d’accorder de l’aide directe à nos entrepreneurs plutôt que des prêts, en particulier pour des entreprises qui ont été forcées de cesser l’essentiel ou la totalité de leurs opérations. C’est notamment le cas des restaurants et des bars qui ont dû fermer leurs portes durant près de sept mois au cours de la dernière année. Nous nous réjouissons de constater que notre demande a été entendue : le remboursement supplémentaire de frais fixes annoncé aujourd’hui devrait contribuer à assurer la relance de nos entreprises en cette période critique », a déclaré Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

Des précisions pour les autres régions

Si l’on se fie à l’ancien classement du gouvernement, certaines régions actuellement en zone rouge possèdent tous les indicateurs pour passer en zone orange ou jaune. En effet, les chiffres de la Santé publique se sont considérablement améliorés et sont à présent propices à une réouverture de plusieurs secteurs d’activités. Dans cette mesure, la FCCQ demande au gouvernement d’apporter davantage de précisions et de visibilité concernant le passage de ces régions en code couleur orange.

« Nous comprenons que la situation est complexe pour le gouvernement, et que les chiffres ne sont pas encore au rendez-vous, comme c’est d’ailleurs le cas dans le Grand Montréal. Même si les nombres quotidiens de cas de COVID-19 sont encourageants, les efforts sanitaires doivent se poursuivre. Les entreprises ont énormément collaboré pour respecter les consignes du gouvernement, et les commerces ont également démontré par le passé qu’ils étaient des milieux sécuritaires », a ajouté Charles Milliard.

 

À propos de Charles Milliard
Président-directeur général

Charles Milliard est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec depuis janvier 2020. Gestionnaire chevronné, il a une longue expérience en affaires publiques, plus particulièrement dans le secteur pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie. Il a œuvré au sein du Groupe Uniprix durant 14 ans, occupant plusieurs responsabilités dans l’ensemble des fonctions de l’organisation. De 2013 à 2016, il y a occupé le rôle de vice-président exécutif du Groupe, ayant sous sa supervision la moitié des employés du siège social. Avant de se joindre à la FCCQ, il était vice-président, Santé, au sein du cabinet de relations publiques NATIONAL. Au fil des années, Charles Milliard a acquis une solide expérience en gestion d’enjeux stratégiques et financiers, en développement de stratégies politiques et gouvernementales, et a su développer d’importantes habiletés de leadership et de représentation publique des organisations.

Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économique de l’Université Laval, ainsi que d’un MBA de HEC Montréal, Charles Milliard est membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec. Chroniqueur santé à diverses émissions télé au cours des dernières années (Radio-Canada, TVA et V), il s’implique en outre à titre personnel au sein de plusieurs organismes culturels, notamment à titre de président du conseil d’administration du Festival TransAmériques et d’administrateur à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Conseil des Arts de Montréal et à la Fondation Armand-Frappier.

  1. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) lance dès aujourd’hui son offensive sur les réseaux sociaux pour inviter les entreprises à participer à l’effort de vaccination. Grâce à son réseau de 130 chambres de commerce, la FCCQ a pour ambition d’identifier les entreprises intéressées situées en milieu urbain et dans les régions plus... En savoir plus
  2. Alors qu’on fait état du manque criant de places de qualité en services de garde éducatifs à l’enfance, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), en compagnie de l’Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) et de l’Association des garderies privées du Québec (AGPQ), constate que cette situation a également un... En savoir plus
  3. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) fera le lien entre le gouvernement du Québec et les entreprises qui souhaitent accueillir des campagnes de vaccination. Pour ce faire, la FCCQ lance aujourd’hui un formulaire en ligne pour que les entreprises intéressées puissent signifier leur intérêt, afin de permettre aux autorités gouvernementales d’identifier les meilleurs... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!