Publié dans Communiqués

Adoption du PL 9 sur l’immigration : il faut maintenant mettre en oeuvre les mesures proposées, insiste la FCCQ

Par Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

Alors que les parlementaires ont adopté, au cours des dernières heures, le projet de loi no 9, Loi visant à accroître la prospérité socio-économique du Québec et à répondre adéquatement aux besoins du marché du travail par une intégration réussie des personnes immigrantes, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) demande que les mesures visant à faciliter le recrutement de personnes immigrantes par les employeurs québécois soient déployées le plus rapidement possible.

« Il importe maintenant de terminer la mise en œuvre du système Arrima et de la plateforme permettant le recrutement direct des candidats à l’immigration par les employeurs, en plus de compléter la révision des critères de sélection. Les efforts concertés du gouvernement mèneront à un meilleur arrimage entre les compétences des personnes immigrantes et celles requises pour les postes à combler au sein des entreprises québécoises », soutient Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ. « Ces changements auront un impact très important pour faciliter le recrutement de futurs employés, la régionalisation et donc, l’amélioration de l’intégration de l’immigration. »

Pour la FCCQ, le sentiment d’urgence entourant l’adoption de ce projet de loi doit maintenant motiver la mise en œuvre des outils permettant d’accueillir et intégrer les personnes immigrantes pour répondre aux besoins des entreprises du Québec.

À cette fin, la FCCQ demande que le contenu d’un éventuel règlement énonçant les obligations des employeurs, en ce qui a trait à l’embauche de personnes immigrantes, soit connu très rapidement. La FCCQ compte sur l’engagement du gouvernement à tenir compte des capacités des employeurs pour déterminer leurs obligations. « Le ministre aura toute notre collaboration, alors qu’il s’est engagé à consulter les associations d’employeurs avant l’adoption du règlement, afin de ne pas alourdir les obligations des employeurs », souligne Stéphane Forget.

Plusieurs entreprises sont par ailleurs préoccupées par l’élimination des dossiers qui étaient en traitement dans l’ancien système d’analyse, car de nombreux demandeurs sont déjà en emploi au Québec. « Il faut trouver des solutions et rassurer ces travailleurs, leurs familles et les employeurs qui les ont embauchés, à l’effet que personne ne devra repartir dans les prochains mois, alors que les entreprises font face tous les jours aux défis liés à la rareté de main-d’œuvre », conclut Stéphane Forget.

À propos de Stéphane Forget, MBA, ASC
Président-directeur général

Stéphane Forget est président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec. À la FCCQ depuis 2014, il a d’abord occupé le poste de vice-président, Stratégie et affaires économiques. Auparavant à la Société de transport de Montréal (STM), il a agi à titre de directeur exécutif, Relations externes et planification stratégique ainsi qu’à titre de directeur, Coordination des dossiers stratégiques.

Précédemment, il a cumulé une vaste expérience des affaires gouvernementales et publiques, occupant diverses fonctions au sein de la Ville de Montréal, dans le monde associatif,  à la Société Radio-Canada et au gouvernement du Québec.

Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal  (ESG-UQAM) et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal. Au printemps 2019, il a obtenu la désignation d’administrateur de sociétés certifié (ASC).

Monsieur Forget est membre du Conseil et du comité exécutif de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), membre du Conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et membre du Comité consultatif du travail et de la main d’œuvre (CCTM).

  1. L’attribution d’un contrat de 500 M$ pour l’entretien et la modernisation de trois frégates à Chantier Davie Canada Inc., permettra de consolider environ 400 emplois spécialisés pour les 10 prochaines années, souligne la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). « L’annonce d’aujourd’hui emboîte le pas pour que les chantiers maritimes québécois, notamment Chantier... En savoir plus
  2. SOMMAIRE DES TÂCHES Services aux membres Responsabilité partagée dans les relations avec les membres en effectuant des appels de bienvenue, répondre aux diverses demandes et promouvoir les services et avantages commerciaux. Soutien systématique sur les comptes recevables, sur le paiement des cotisations et des renouvellements. Mise à jour des dossiers des membres dans le CRM... En savoir plus
  3. Les investissements de 22,5 M$ du Programme d’aide pour les dessertes aériennes régionales, d’ici 2022, doivent permettre d’améliorer les installations aéroportuaires régionales à travers le Québec, en plus d’inciter à l’implantation de nouvelles dessertes aériennes, croit la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). La demande en ce sens est importante et souvent spécifique.... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!