Publié dans Communiqués

ACEUM : un accord essentiel pour la prospérité du Québec

Par Vice-président Stratégies et affaires économiques

Les représentants du milieu des affaires du Québec font appel à tous les parlementaires à Ottawa et à toutes les parties prenantes pour faire en sorte que l’Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM) soit entériné le plus rapidement possible. Le CPQ (Conseil du patronat du Québec), la FCCQ (Fédération des chambres de commerce du Québec), le MEQ (Manufacturiers exportateurs du Québec), la FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante), le CTAQ (Conseil de la transformation alimentaire du Québec) et l’ACQ (Association de la construction du Québec) sont en faveur de sa mise en œuvre dans les plus brefs délais, car cet accord est fondamental pour la prospérité de tous et pour assurer le niveau de vie des citoyens du pays.

« La mise en œuvre rapide de l’ACEUM permettra de mettre fin à des années d’incertitudes économiques qui ont suivi le déclenchement de la renégociation de l’ALENA par les États-Unis. Cette période tumultueuse illustre l’importance d’avoir un cadre qui favorise le libre-échange avec nos partenaires nord-américains aux bénéfices des entreprises et des travailleurs au Canada. Cet accord permet donc d’assurer la stabilité nécessaire aux développements des affaires et à la fluidité commerciale. Il est dans l’intérêt supérieur du Québec et du Canada », affirment les dirigeants des organisations.

Nos organisations entendent travailler avec les gouvernements afin de maximiser les retombées incluant pour les secteurs qui ne bénéficient pas d’un environnement concurrentiel amélioré. Ceci ne devrait toutefois pas mettre en péril l’entente qui, rappelons-le, est profitable pour l’économie de l’ensemble du pays. Ce moment historique mérite que chacun contribue à assurer la ratification de cette nouvelle entente.

  1. Alors que le gouvernement du Québec vient d’annoncer le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics fermés, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) est préoccupée par les pénalités que pourraient subir les entreprises.   À partir du 18 juillet, le port du masque devra être obligatoire dans tous les lieux publics fermés, incluant... En savoir plus
Ce type de contenu vous intéresse? Abonnez-vous au FCCQeXpress, le bulletin bi-mensuel de la FCCQ. On y retrouve toute l’actualité de la Fédération et de nos partenaires!