Clé 4

Des infrastructures nécessaires à notre développement

Clé
nº 1
Des compétences créatrices de richesse

Clé
nº 2
Investir plus, investir mieux

Clé
nº 3
La technologie, moteur de productivité

Clé
nº 4
Des infrastructures nécessaires à notre développement

Clé
nº 5
Les transitions énergétiques, une opportunité autant qu'une nécessité

Clé
nº 6
Libérer l'initiative

L’entreprise la plus productive verra son avantage s’effriter si elle est desservie par une infrastructure déficiente – en particulier les réseaux disponibles pour lui acheminer ses matières premières et son énergie, livrer ses produits et échanger de l’information avec le reste du monde, grâce aux infrastructures numériques.

Infrastructures physiques : assurer la pérennité des investissements en diversifiant le financement

Après avoir toléré un déficit d’entretien de nos infrastructures publiques pendant deux décennies, le gouvernement du Québec a lancé en 2007 le Plan québécois des infrastructures (PQI). En 2016, le gouvernement fédéral a emboîté le pas et lancé un important programme d’investissement en infrastructures.

Il faut pérenniser ce niveau d’effort dans une nouvelle conjoncture.

L’infrastructure numérique : mieux desservir les régions, stimuler la demande

Le Québec est relativement bien desservi en Internet haute vitesse (IHV) : 86 % des ménages ont accès à des connexions à 25 Mb/s ou plus, ce qui nous classe 5e parmi les provinces canadiennes. Le CRTC a établi un fonds de 750 millions $, avec comme objectif que d’ici 2021, 90 % des PME et ménages canadiens aient accès à des vitesses de téléchargement de 50 Mb/s ou plus.

PME et ménages québécois affichent également un retard en matière d’utilisation, principalement par manque de formation ou parce qu’ils n’en perçoivent pas l’utilité. Il faut donc stimuler la demande, notamment en favorisant la prestation de services en ligne.

 Téléchargez le:

Nos recommandations

Doter le Québec et ses régions des instruments nécessaires à leur développement et
à leur prospérité

Concrétiser l’accessibilité au réseau Internet haute vitesse pour l’ensemble des entreprises et
des ménages du Québec.

  • Augmenter les investissements nécessaires pour rendre les connexions Internet à haute vitesse accessibles à toutes les entreprises et ménages québécois.
  • Hausser le taux d’utilisation d’Internet au Québec pour rattraper celui de l’Ontario en étendant l’offre de services offerts uniquement en ligne.
  • Faciliter la participation du capital privé et institutionnel pour la conception, le financement, la construction, l’exploitation ou la réfection d’infrastructures publiques et pour les types de projets où il existe un marché concurrentiel de promoteurs qualifiés pour assumer les risques du type de projet visé.